Un bon disque, c’est aussi une bonne pochette. Dans la lignée d’artistes comme Elzo, Laurent Fétis ou le collectif Check Morris, Lucas Donaud tente d’artwork en artwork d’imposer sa ligne et cite le mythique collectif Hipgnosis en référence. Couturier pour les Magnetix, Burger Records et une partie de la scène psyché, le Bordelais expatrié à Londres dévoile pour Gonzaï les ficelles d’un travail à quatre mains entre le peintre et le modèle.

 

Os Noctàmbulos – ‘Stranger’

Coline et Nick du groupe m’ont contactés pour me proposer de bosser sur la pochette de leur deuxième album ‘Stranger’. Le titre éponyme fait référence à l’isolation, la claustrophobie, l’immigration et les temps étranges que nous vivons. Nick faisait plus personnellement référence à son expérience d’Anglais vivant en France.

Os_Noctambulos_Stranger_Lucas_Donaud_Retina
J’ai donc voulu retranscrire le sentiment d’intrusion ou d’incompréhension que certaines personnes peuvent ressentir face à ce qui leur est étranger. Esthétiquement, l’ensemble est assez abstrait et énigmatique, avec la vision distordue d’un homme dont on ne voit pas le visage et dont on ne voit pas forcement la silhouette du premier coup. J’aime la possibilité que pas mal de gens puissent passer à côté de ce personnage puis un jour le découvrir et se rendre compte qu’il a toujours été là. Comme le sentiment qu’une personne a quand elle se croit seule dans une pièce et découvre qu’en fait elle ne l’est pas.

Avenue Z – ‘Azimut’

Looch et Agnes ont passé quelques jours chez moi lors d’un passage à Londres avec Magnetix. Ils en ont profité pour me faire écouter de nouveaux morceaux qui mélangeaient psyché et musique sci-fi, en gardant le côté sauvage et l’énergie du duo. Peu après leur retour sur Bordeaux, Looch m’a proposé de bosser sur une prochaine pochette d’album. Ils m’ont envoyé les morceaux, m’ont en dit un peu plus sur le projet Avenue Z et l’arrivée d’Antoine (Catholic Spray) dans le groupe.

Avenue_Z_Azimut_Lucas_Donaud_Retina
L’album est vraiment axé sur l’espace tant dans la musique que dans les paroles. Il était donc important pour moi d’inclure des éléments faisant directement référence à cet univers spatial sauvage, avec l’utilisation de formes organiques dont il est difficile de définir la matière ou la nocivité. La composition, restant abstraite, laisse au spectateur une certaine liberté d’interprétation.

The Rolling Stones – ‘Dead Flowers’

Secret 7, c’est un événement qui se passe à Londres depuis maintenant cinq ans. Le principe est d’exposer et de mettre en vente les pochettes de centaines de 45T, afin d’aider une œuvre caritative. Sept chansons (par des groupes différents) sont pré-sélectionnées par l’organisation. Artistes, graphistes et illustrateurs sont ensuite conviés à choisir un ou plusieurs titres pour créer une pochette unique. Ni le titre de la chanson, ni le nom du groupe, ni le nom de la personne qui en a réalisé l’artwork, ne doivent figurer sur la pochette. 700 pochettes sont exposées et le temps d’une journée mise en vente pour £50/pièce. Cette année les bénéfices étaient reversés intégralement à Amnesty International.

Rolling_Stones_Dead_Flowers_Lucas_Donaud_Retina
Dead Flowers
parle d’héroïne et d’une femme nommée Susie qui se ballade en Cadillac rose, traine avec ses potes riches pendant que Jagger s’envoie des fixes d’héroïne dans sa cave. La chanson est basée sur le contraste entre la bourgeoisie et les Stones qui étaient vu par beaucoup comme les vulgaires bad boy des 60’s. L’idée était de reprendre les codes de la pochette originale de l’album ‘Sticky Fingers’ tel que le noir, blanc, rouge, une partie de corps et de les remanier pour laisser imaginer Jagger déchirant une photo de Susie, s’émancipant d’une société disparate, d’un amour à priori impossible et des tabous de la drogue.

Jaw Gems – ‘Blades Plural’

Le groupe de Portland m’a contacté directement pour me demander de faire la pochette de leur nouvel album. Les morceaux sont principalement instrumentaux, avec des nappes de synthés qui s’entremêlent et un son bourré de références mixtes, entre psyché, electronica, hip hop et soul.

Jaw_Gems_Blades_Plural_Lucas_Donaud_Retina
En référence, ils m’ont seulement pointé vers la pochette que j’avais faite pour Ranch Ghost et donc un visuel basé sur un collage assez brut. Certain morceaux ont des sons un peu spooky déconneur avec un côté ambiant limite lounge mais pas dégueu. Le seul morceau avec du chant est une voix féminine aigüe, avec beaucoup de reverb, j’ai donc imaginé cette scène surréaliste d’une femme tenant un cocktail fumant comme une potion magique dans un décor non identifiable. Je voyais cette main et ce verre comme une invitation à rentrer dans l’univers du groupe.

Swim Deep – ‘Mothers’

Sony m’a contacté pour me demander si j’étais intéressé de bosser sur la nouvelle campagne de Swim Deep incluant une pochette d’album et plusieurs pochettes de singles. La seule véritable contrainte du label était d’inclure des photos des membres du groupe et pour leur reste, j’étais plutôt libre.

Swim_Deep_Mothers_Lucas_Donaud_Retina
Les premiers morceaux que j’ai écoutés m’ont vraiment surpris ; j’ai trouvé cet album assez marquant de par la forte influence psyché et la touche 80’s, le tout restant assez pop. Le titre Mothers est une ode aux créateurs de l’univers, donc le groupe était clairement dans une démarche psychédélique voire spirituelle. Afin de retranscrire visuellement ce mix de sonorités et d’influences et au vu du nombre d’artworks à créer, j’ai eu envie de travailler le tout comme une série en expérimentant avec des textures, couleurs et de manière à ne pas forcément pouvoir contrôler les résultats. J’ai donc manipulé des polaroids, sélectionné un certain nombre d’entre eux et utilisé chaque visuel comme élément principal et unique pour chacune des pochettes. C’était important pour moi de sortir le groupe de l’imagerie trop 90’s et trop lisse, pour que le public s’interroge et ne les catalogue pas sans écouter les nouveaux morceaux.

Vaadat Charigim – ‘Sinking as a stone’

Tôt un matin, j’ai reçu un email venant de Sean de Burger Records qui me mettait en relation avec Juval, le chanteur et guitariste du groupe Vaadat Charigim (et TV Buddhas). Juval m’a envoyé les morceaux quasiment tout de suite et la collaboration s’est lancée rapidement. En recherchant des infos sur le groupe, je suis tombé sur un documentaire de Noisey sur Vaadat Charigim. Ils parlaient de leur quotidien à Tel Aviv, des sirènes et des bombardements entre deux répètes.

Vaadat_Charigim_Sinking_As_A_Stone_Lucas_Donaud_Retina
Le concept pour la pochette était donc de représenter ce que je m’imaginais de Tel Aviv, des bombardements et la description faite par le groupe d’un avenir incertain ; une vue en contreplongée d’un ciel noir lacéré de trainées de fumée et “un regard”, vide et passif, pour évoquer ce sentiment d’impuissance face au futur flou et aléatoire. Le groupe a finalement décidé d’utiliser une photo prise par l’un de leurs potes en tant qu’artwork plutôt que ma proposition. Ce qui m’a surpris, c’est que la photo reprend des codes visuels similaires à ceux que j’ai utilisés pour ma pochette (noir et blanc, vue d’un bâtiment, ciel noir…)

Secret 7 – Tame Impala

Étant donné que cette pochette est aussi pour Secret 7, j’étais totalement libre et n’avais aucune direction. Les deux albums précédents de Tame Impala ‘Innerspeaker’ et ‘Lonerism’ évoquaient le retrait de Kevin Parker face à la société : j’ai principalement utilisé cette référence pour la pochette.

Tame_Impala_The_Less_I_Know_The_Better_Lucas_Donaud_Retina
L’idée de cette pochette, c’était d’utiliser un personnage à l’allure introvertie, dans un état altéré de la conscience pouvant faire référence à Kevin Parker. Ce personnage se dupliquant dans la nature se retrouve dans un décor mélangeant scènes du quotidien et spiritualisme. Ce qui représente pour moi l’album de Tame Impala.

https://lucasdonaud.com/fr/

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.