Le fondant et l'amertume, le rythm et le blues... La black music est bien celle qu'on imagine dégouliner langoureusement sur une caisse claire pendant qu'un saxo chuinte un indicatif de pub célèbre. Et dans le rôle de la célèbre poire, c'est Earth, Wind & Fire qu'a choisi Eric Sintès pour vous ouvrir ses chroniques pur chocolat 70 %.

Redécouvrez la légende qui se cache derrière le générique du film du dimanche soir sur TF1. Quitte à devoir retourner voir les intouchables césarisés et dire merci à Omar Sy ? N’ayez pas peur des aigreurs : la musique noire fait toujours du bien au ventre.

  •  
  •  
  •  
  •  

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.