Lire l'Article

LEISURE BIRDS
Quand l’astronomie domine

Interviewer un groupe de rock contemporain, qui plus est psychédélique, est souvent une perte de temps. Le leader n’a souvent pas plus à raconter sur la difficile vie en communauté que sur les ‘’interstellar overdose’’ du guitariste perché à trois mille depuis qu’un cacheton de la taille d’un calcul rénal lui est resté coincé en travers du gosier. Ce qui fonctionne pour les groupes de leur génération l’est aussi pour Leisure Birds. Sauf qu’avec leur nouveau disque « Tetrahedron », les Américains invoquent le Pink Floyd première période, le voyage intersidérale et le krautrock de 2067. « Entre ici Syd Barrett, toi et ton cortège de drogues du cosmos ! »
Lire l'Article
Partager