Il a crée le mythique disquaire Open Market à Paris en 72 où les babas n’avaient pas droit de cité, monté le premier festival punk à Mont-de-Marsan en 76, semi-piraté un album live d’Iggy Pop (“Metallic KO”) sur son label Skydog et juré d’être Mod jusqu’à la mort. Elle a finalement frappé à la porte ce 13 juin 2020. Zermati avait 75 ans.

Ceux qui l’ont connu garderont encore longtemps en tête le timbre de sa voix pincée, plus rocailleuse vers la fin quand la maladie a commencé à s’étendre. Marc Zermati, c’était d’abord cette voix de pied noir capable de vous mitrailler téléphoniquement pour un propos que vous pensiez avoir correctement retranscrit; c’était aussi ce look punk qu’il avait méticuleusement façonné et puis enfin ce destin de cordonnier mal chaussé, de découvreur dans un pays trop petit, qui vers la fin de sa vie lui a donné tant d’aigreurs à l’estomac.

L’Open Market, circa 1972.

Le rock, le punk, Marc Zermati en a écrit les grandes lignes françaises tout au long des années 70 qu’il a bien rayé avec ses bottines. La première boutique punk à Paris, c’était lui. Alain Pacadis et Yves Adrien y useront les bacs et un peu plus. Les signatures cultes sur Skydog de Kim Fowley, The Flamin’ Groovies, The Damned ou d’autres artistes oubliés comme Tyla Gang ou Ducks Deluxe, c’était lui aussi. Sans oublier toutes ces soirées électriques qui jusqu’au début des années 80 en feront un mentor pour la génération suivante, Philippe Manoeuvre en tête, qui écrit dans son autobio de 2018 que “le punk, c’était le temps des derniers généraux du rock : Malcolm McLaren (Sex Pistols), Bernard Rhodes (Clash) et Marc Zermati“. Certes, toutes les productions de Skydog n’étaient pas formidables, mais le fait est qu’il fut le premier Français à dédier sa vie au punk. Pas une mince affaire, plutôt un sacerdoce.

Ces temps semblent désormais bien loin. Avec autant de souvenirs dans sa caboche, Marc résistait difficilement au changement d’ère et, pour se consoler, aimait à répéter que le mot punk avait été inventé dans sa boutique, à l’Open Market, lors du voyage de Lester Bangs à Paris en 1974. Rien que d’y penser, on l’imagine nous passer un coup de fil pour gueuler qu’il n’avait jamais dit ça et qu’on ferait mieux de s’intéresser à l’une de ces sorties ou rééditions qu’il préparait puisque Zermati, de son propre aveu, ne s’était jamais arrêté. Jusqu’au bout, il aura eu des projets. Mais c’était finalement l’homme d’une seule époque. Certainement pas la pire.

Pour ceux que cela intéresse, le vieux bougon attachant nous avait reçu plusieurs fois; en 2008 pour une interview filmée, l’année suivante pour un questions-réponses sur son destin de pied noir branché sur le 220 volts. On ne peut pas s’empêcher de se demander qui cette histoire inspirera maintenant que son appartement est vide de ces toutes ces affiches, vinyles souvenirs du siècle dernier.

98 commentaires

  1. poh poh poh comme ils dizent….. la semaine derniere je suis en brocante ( de luxe!! mon cul!) et je degote une plaquette ( jamais vue de Jamie Reid) qui avait été ‘echangé’ au vendeur de la dite brocante de luXe mon cul! par sir marc Zermati, & je l’avais croisé dans un Palace niçois de Luxe mon cul! ou j’avais fraudé par l’arrieere sur une I_D de Mick Jones…. Did U call the Cops & Robbers ?……

    1. c’est marrant, l’autre jour dans 1 marché, je suis tombé sur 1 t-shirt ultra-vegan 2 jamie reid qui a viré hippie chic (sur obey), ce qu’il devait être à la base – sans le côté chic hein – reprenant + ou moins le logo de “pretty vacant” version barclay, la mieux, hein avec comme message, en gros : “bright future, save petrol, burn cars”, marrant, non ?

  2. CHER BESTER C’est marrant quand Marc Zermati dit “Aujourd’hui comme hier, le problème des Français c’est de rester trop dans le parisianisme” c’est génial mais quand c’est moi qui le pense et en parle régulièrement sur les réseaux sociaux ont me fait passé pour un troll et un haters .

    1. Parce que tu n’es pas Marc Zermati.
      Toi, tu es Alexandre Persévérance, c’est à dire personne, si ce n’est un Troll et un hater.
      Tu n’existes que parce que réseaux sociaux te permettent de t’exprimer.
      Voila. Bisous.

      1. pour sur je ne suis pas Marc Zermati ,je n’ai jamais aimé musicalement le punk ,quand au réseaux sociaux j”existé avant leur existence ,les réseaux sociaux ne font pas l ‘homme ,j’ai eu mille vie professionnel et privé ,entre autre ex disquaire ,projectionniste de ciné essai ,organisation de concert , j’ai fais de la radio ,etc ….. alors cher ASTRO Ferme ta schness !

          1. je n’ai nullement besoin de l’accepter car je n’ai jamais souhaité “cette pseudo micro célébrité conféré par les réseaux sociaux ” j’ai subis tous cela plus qu’autre chose , mes avis persos ne valent que pour moi et n’engage que moi ,il n’y a jamais la prétention de quoi que se soit ,si ce n’est d’essayé d’être un passeur et de transmettre ma culture musicale ,personne ne peux être réduit a des commentaires sur des réseaux sociaux et moi y compris , nous vallons tous bien plus que cela ,c’est pour cela que je ne pourrais jamais accepter d’etre catalogué comme troll ou haters” cela est extrêmement réducteur et pour conclure il n’est pas nécessaire d’être une personne célèbre et reconnu pour donné son avis , je suis aussi crédible que n’importe qui

            1. De quoi tu parles ? Ta ” pseudo micro célébrité”, tu ne la dois absolument pas à ta culture musicale, à la fois pauvre et indigente, mais à ton orthographe défaillante, et surtout au fait que tu sois un troll plein de haine, dévoré par le désir de devenir une petite vedette de la pop critique.
              Tu n’es rien d’autre. La simple évocation de ton nom provoque le rire.

    1. En effet, personne ne semble vouloir aborder le sujet de la mythomanie délirante du bonhomme. Quand la dépouille sera plus froide, peut être ?
      Ensuite, son coté facho, son raciste parfaitement assumé et revendiqué n’ont jamais vraiment dérangé ses “admirateurs”, bien au contraire.

      1. il y avait des aspects très déplaisants chez Zermati, que tu résumes à la perfection (mytho, raciste, etc…etc….sans oublier cette tendance horripilante à tout ramener à lui, y compris la caisse!), oui, mais aussi des trucs qui remontent très certainement aux origines, à la vie, bref, le truc pied-noir, et la générosité dont il pouvait faire preuve juste comme ça, sur 1 coup de tête, quand il n’avait pas son cinéma à faire devant l’assemblée, bref, seul à seul, j’ai dormi sur son canapé, le matin café, premier skeud, 11H (je sais + ce que c’était), volume humain, genre petit-dej, j’ai vu aussi ce mec-là, 1 autre jour j’ai vu arriver Thunders (moi je partais), & qui s’occupait de lui à ce moment-là du Johnny, sans rien demander en retour, ben c’était Marc Zermati.

      2. si, c’est (aussi) la vérité, c’est courant. Comme beaucoup de managers (la liste serait trop longue), il y avait chez lui une mégalomanie/mythomanie totalement imbuvables, surtout en société. Classique : le chanteur raté qui fait son show pour exister. Mais aussi, des fois, en petit comité, 1 vrai mec généreux & drôle quand il laissait au placard son costard de rock-star & ses anecdotes pourries. En tout cas, moi je le l’ai vu. le côté raciste, je l’ai vu aussi, une posture ? Moi je me barrais à ce moment-là. Le rock c’est compliqué, à l’évidence il était d’1 autre temps, il le savait, et il prenait ça moins b1 que Kalfon par exemple qui faisait aussi l’acteur, ou Bird, ou Antoine, etc, etc….qui avaient réussi, eux, à changer de vie, de ville, d’amis, etc…
        Je sais tout ça, mais je ne peux m’empêcher de garder aussi pour lui de l’affection, quand il était comme 1 gamin sans imaginer qu’on pouvait le voir
        tout jouasse devant 1 concert. Quand il accueillait chez lui, sans attendre de retour, juste 1 petit gars qu’il avait rencontré, causé au bar & bu 1 coup, point. Voilà, 1 mec complexe, avec des hauts & des bas, comme beaucoup de gens

  3. La simple évocation de ton nom provoque le rire. lol mdr ,arrête la coke ASTRO ,Alexandre Perseverance n’existe pas ,c’est un sobriquet ,un pseudo que j’ai pris à la mort de Serge Daney en 1992.une petite vedette de la pop critique.ah ah la belle affaire ,on m’a proposé 4 fois depuis 2009 d’écrire sur la musique pour des webzine ou des magazine papier ,et j’ai toujours refusé ,ASTRO tu est complètement a coté de la plaque ,il est 23h20 il se fais tard pour toi ,file te couché et surtout n’oublie pas de prendre tes medocs pour la démences (le donépézil, la rivastigmine, la galantamine et la mémantine.)sur ceux je ne réponds plus a tes inepties car c’est te faire trop d’honneur

    1. il existe des pays tellement cons, primitifs ou pedzouilles c’est selon (comme le Tadjikistan par exemple), qu’aucun dictionnaire, même le plus balaise, n’a de traduction pour persévérance. la définition qui s’en rapproche le +, c’est “couille molle”. c’est déjà pas mal je trouve.

  4. Ogive in your ASS tu pourra me le dire en FACE fin de semaine si tu crèche sur paris je serais a boboland ce week qui viens donnons nous rdv , chiche baltringue? je donne aussi rdv par la meme a tous les branle couille qui se font passé pour moi ici , aucun soucis je vous croque tous

    1. OK. Retrouvons nous samedi au Chair de Poule à 19 heures, rue saint maur. J’aurai une casquette et une chaine de moto.

        1. Sérieux, Alexandre… Tu sais, les gens du Chair de Poule te déteste en fait. On se fout de ta gueule bien copieusement quand tu n ‘es pas là… T’es tellement un gros naze que tu ne provoques chez les gens qu’un sentiments de mépris mélangé à un peu de dégout.
          Alors maintenant, les menaces d’un demi obèse dans ton genre ne font peur à personne, les rares fois ou tu t’es retrouvé nez a nez avec des gens avec qui tu te clashais, tu t’es écrasé comme un étron mou…
          Bref… tu es vraiment une baltringue, et ça me ferait bien marrer si tu te faisais claquer le beignet ce week-end !

        1. Allez, vas-y j’y serai aussi : moi aussi je veux voir les perseverance se taper le coin de la tronche en public.

        2. sérieux persévérance mon grand (& il en faut, de la persévérance, quand on est dans ta peau), au début, naïvement, je croyais que tu essayais de faire des blagues, bon , un peu ratées comme le font les petits garçons qui jouent aux grands, mais on rit quand même parce c’est des petits garçons, mais je vois que maintenant tu as de la moustache, il faut grandir & cesser de dire des bêtises, ce n’est plus de ton âge, enfin. écoute ce que dit maman, tu sais bien qu’elle elle est malheureuse que tu sois toujours puceau, mais enfin ça c’est un autre problème – quoique je suis sûr que ça joue sur ta colère permanente – dis-moi, maintenant qu’on est entre nous, est-ce que tu cries aussi la nuit ? pas de plaisir, hein, bien sûr….si c’est le cas, fais-moi, va consulter un/une thérapeute, tu verras, il/elle t’aidera à passer ce cap difficile. allez mon grand (j’allais dire “Mon Gland”, hi hi !!), courage, rien n’est encore perdu, moi en tout cas j’ai pour toi miséricorde & indulgence. Pense à toi – & pas seulement dans ton calbute ou aux conventions de puceaux. Bonne journée

  5. Bob le Flamby je m’occupe de TON cas personnellement pour toi je te donne rdv devant la fnac qui se trouve dans la gare de l’est pour 15h se samedi ,je ferais un plaisir de t’atomisé devant tous le monde , CHICHE BALTRINGUE??????

    1. Tu vas bouger ton gras jusque là ? J’y serai rien que pour le plaisir de voir comment tu vas traîner ta carcasse d’éléphant de mer sous cette chaleur.
      On a pas fini de se marrer.

      1. cool a samedi Bob Le Flamby ,caresse et bise a l ‘oeil j’ai trop hate de te rencontré 🙂

        1. “caresse & bise à l’oeil”, rien que ça, c’est déjà ringard pauvre merde, c’est quand cette lopette absolue de Lenoir, cettte merde ambulante, tennisman/voileux barré Linda Ronstadt ou Jackson Browne, rock californien à donf décidait d’1 coup comme ça que la new wave, c’était quand + porteur. Les gens ont oublié ça mais fin 79 (puisqu’ils sont sortis en même temps, décembre), cet sac à merde vénéré par les ploucs de la route du rock de st-malo déclarait en direct dans son émission 2 merde que les 2 pires disques anglais de l’année étaient “Londn Calling” & “Metal Box”. J’ai pas oiublié, moi. Bravo Lenoir, médium de mes couilles & toi pauvre merde, “caresse & bise à l’oeil”, eh ben ça situe juste ton niveau : si tu avais 1 truc entre les pattes, tu la fermerais maintenant, mais ça m’étonnerait bien ça aussi

  6. La canicule et le covid vous échauffe trop les esprits
    si tenté que vous en ailler un
    je connais Alexandre depuis 25 ans
    c’est une personne gouailleuse
    mais extrêmement attachante
    il ne mérite pas toute cette cabale
    vous étés ridicule

  7. Alexander is a lovely, passionate and passionate person, he is a pigmalion, an extraordinary personality,everyone is wrong about him

  8. record store boss, radio host, label boss, cinema projection operator, alexandre is a touch to all
    the guy got a thousand lives so shut up

  9. je n’ai qu’une chose a dire “Fermez vos putain de gueule ” ALEXANDRE EST UN HOMME RESPECTABLE un mec entier ,droit dans ses bottes ,un mec qui a des valeurs , un pur autodidacte .
    il n’a jamais frayé avec le milieu du showbiz et de l’industrie du disque, n’a jamais cherché à être ami avec les artistes ,les journalistes ,pigistes etc .. ,le copinage ce n’est pas son truc ,c’est un type sans concession aucune. il l a tout sacrifié pour ses passions ,et le mec a passé une vie a être smicard

  10. Je n’ai qu’un truc à dire : ce mec a réussi à faire sortir de ses gonds Arnaud Rebotini, une des personnes les plus aimables et posées que j’ai connues dans ce milieu. Franchement fallait le faire, un exploit de plus à son “arc”. CHAPEAU BAS ALEXANDRE PERSEVERANCE

  11. il est quand même assez malin cet Alexandre Persévérance Autant de commentaires, autant de réactions, à ses quelques lignes qu’il a du écrire les fesses sur un bidet. Il doit bien rigoler quand même.

  12. Alexandre Perseverance, sombre Idiot: Tous ces commentaires élogieux sont bien évidemment tous rédigés par toi.
    Tu imagines une seconde que quelqu’un se laisserais avoir par cette “astuce” digne d’un écolier de maternelle ?
    La profondeur de ta bêtise est décidément insondable.

    1. “tous ces commentaires élogieux sont bien évidemment tous rédigés par toi.la belle affaire mdr ah ah je crois pas avoir assez d’ami pour cela car mes ennemis sont plus nombreux , pour conclure je ne connais aucun de ses bastringues qui me flagorne à outrance

      1. tu ne les connais pas, mais vous faites tous les mêmes fautes d’orthographe ?
        sérieux mec, tu t’enfonces…

        1. cher ASTRO c’est etrange il y a au moins 3 commentaires “elogieux” sur moi qui comporte aucune faute d’orthographe , tu m’explique cela comment ? vous n’arrivez toujours pas faire la différence entre moi et les tas de branle couille qui se font passé pour moi pour me discréditée

          1. “alexandre is a touch to all”..
            Soit disant écrit par un mec qui précise être de Londres.
            Arrête, t’es grillé. Personne sur cette terre n’aura jamais un mot sympathique à ton égard, pour la simple raison que tu es un troll haineux.
            Pour en arriver à rédiger des post sous de faux noms pour faire croire qu’on a des potes, il faut vraiment être au fond du fond du trou.

            1. “alexandre is a touch to all”.. = du google traduction a deux balles , tu me sous estime BOB LE FLAMBY j’ai vécu en anglettere je maîtrise tres bien la langue de Shakespeare par contre toi tu doit pas comprendre la langue de molière.POUR LA DERNIÈRE FOIS JE VOUS DIS “vous n’arrivez toujours pas faire la différence entre moi et les tas de branle couille qui se font passé pour moi pour me discréditée” OH BASTRINGUE TU COMPRENDS le FRENCHY OU PAS ?

      2. Si si tu es bien Persévérance
        Confondre baltringue avec bastringue c’est ton style.
        Sans avoir un atome d’humour tu arrives quand même à nous faire rire.

  13. On attends avec impatience le reboot “Dans la peau de Alexandre Perseverance” par Spike Jonze …

  14. moi “je m”espère plus ” dans un remake de “viens chez moi j’habite chez une copine” ou “Le Grand Blond avec une chaussure noire” cher JB CHEEEEEEZ ,Spike Jonze j’en ai rien a branlé de lui et de ses films
    ,

          1. immanse villeret dans ce film, je me souviens l’avoir projeté à mulhouse quand j’étais projectionniste de cinéma d’art et d’essai. sublime !

            1. piètre imitateur ,renseigne toi mieux sur moi , j’ai projeté le diné de con deux ans après sa sortie mais dans un cinéma de quartier mono Ecran de meurtre et Moselle ,révise ta géographie BRANLE COUILLE Mulhouse c’est dans le haut rhin ,en 2000 j’etais plus a Mulhouse

              1. merde t’ as raison. c’ etait avant que je demenage à londres ou c etait apres? je me souviens d’ etre disquaire à Melun… c’était quand ça?

                    1. i’inquiete surtout pas BRANLE COUILLE CE WEEK END JE VAIS BIEN TE LA RAFRAÎCHIR TA MÉMOIRE , P.R UN
                      programmateur d’une salle de province se souviens encore de moi 10 ans apres il s’en souvient tellement que des qui me croise dans la rue il se sauve en courant , A TRES BIENTOT ,

              2. Le mec arrive à mettre dans la même phrase “meurtre et Moselle” avec “révise ta géographie”.
                Même plus besoin de se foutre de sa gueule, il arrive à le faire tout seul.

                1. Bob Le Flamby tu n’est jamais parvenu a te foutre de ma gueule c’est hors de porté pour toi ,tu essaye tu essayera encore ,mais tu n’y parviendra jamais ,allez essaye encore GAME OVER

              3. attends c’est une farce , tu ne sais même pas écrire “dîner” sans faire de faute ? C’est une blague ou bien?

  15. Vous n’avez pas compris que la seule stratégie fiable contre Alexandre persévérance c’est de le snobé ,il aime pas être GHOST ,plus vous entrer dans son jeu plus il gagne en popularité et plus il vous ridiculise tous ,y compris les personnes qui essayent de l’imité ,c’est même pas marrant car on vois clairement quand ce n’est pas lui qui écris .Dans sa bêtise ses fautes d’orthographe sont plus subtile

  16. POUR CONCLURE J’invite tous les BRANLE COUILLE qui veulent tuer la peau de l’ours avant de l’avoir vendu a me rejoindre sur BOBOLAND CE WEEK , je serais de passage chez souffle continu ,le silence de la rue et superfly records ,VRAIMENT J’INSISTE JE VOUS Y ATTENDS TOUS SANS EXCEPTION ,Sinon pour les plus courageux je serais dans un hôtel a deux pas de la cinémathèque ,UN PEU COURAGE LES MECS

    1. JE VOUS ATTENDS TOUS A LA FNAC DES TERNES AU RAYON CHANSON FRANCAISE POUR VOUS COLLER DES MANDALES AVEC DES VINYLES PRIX VERT DES LIMINANAS ET DE SYLVAIN VANOT. VOUS ALLEZ EN PRENDRE PLEIN LA GUEULE PREPARER VOUS.

  17. LIMINANAS uniquement les vinyles avec pascal comelade lol PUNAISE C’est LA GLOIRE MONDIALE POUR MOI JE NE COMPTE PLUS LES IMITATEURS ET LES MECS QUI VEULENT ME CASSER LA GUEULE C’EST GÉNIAL LES GAS BIEN JOUER MAIS CONTRE ON VA RÉCLAMER DE L’OSEILLE A CETTE ENFLURE DE BESTER DE GONZAI CAR DÉCIDÉMENT ON LUI FAIS TROP DE FLUX ET DE BUZZ POUR CETTE MERDE EN BARRE 78 CARATS DE GONZAI

    1. n’inverse pas les role mon chere BRANLE COUILLLE d’ usurpateur; c’est toi qui veut provoquer ma PERSONNE en duel avec tout ses haters. moi ALEXANDRE PERSEVERANCE ne veut pas se battre ..

  18. choisissez un autre chanteur frenchy car il existe un seul album de silvain vanot sortie en vinyle c’est égérie sortie en 1997 , c’est trop peu ,j’ai besoin de plus de bouclier ,je propose de prendre des vinyles de mr ané ,ainsi j’aurais plus de bouclier pour me défendre contre la horde de sarrasin ,et je prefere fnac montparnasse c’estr plus grand ,on aura plus d’espace pour nos joutes

  19. alors BOB FLAMBY t’ es calmer ? j ‘ai eu le temps de passer 2-3 coups de fils à des gens TRES BIEN RENSEIGNER et je sais maintenant TRES BIEN qui TU ES. tu ne me fais pas peur : tu me traites de demi obese mais toi tu n’ai qu ‘une demi portion .., JE T’ATTENDS

  20. Il y a eu aucune baston car tous ses branle couille deconfiné du cul ce sont chier dessus et donc je vous donne une dernière chance de me rencontrer, demain lundi je serai chez Walrus j’ai un rdv pour mon label avec un ayant droit et âpres si vous le voulez bien je vous napalm tous autant que vous êtes bande de micros penis

  21. mais mon grand, réveille-toi, PERSONNE ne veut te rencontrer car tu es trop antipathique, c’est tout. En + tu mens, tu fabules tu es incompétent et tu dis n’importe quoi (et par charité je n’évoquerai pas tes fautes d’orthographe/grammaire). Moi, par exemple, j’ai été longtemps disquaire indépendant (D3), jamais au grand jamais je n’ai entendu parler de grand dépendeur d’andouilles du nom 2 persévérculcul. Mon conseil : change de vie, peut-être es-tu homo par exemple, tu seras sûrement + heureux dans ton bar à moustaches et débardeurs. Tu insistes lourdement – et le mot est est faible – alors que tout le monde te hait. Ce n’est pas une vie d’être dans la détestation, tu vas finir avec 2 calibres 22 dans la bouche, au moins c’est amusant, mais tu sais comme moi que ça n’a qu’un temps et c’est moins amusant quand il n’y a personne devant pour te voir danser les yeux exorbités tandis que les bastos détruisent ton cerveau de l’intérieur. Ne convoque pas ta maman quand même, ça se fait pas. Ne me dis pas que c’est bon signe, à moins d’être masochiste/suicidaire (ce que je te souhaite pas, bien sûr). Change de job, de nom, de pays, ça c’est positif, Josef Mengele l’a bien fait, lui, alors pourquoi pas toi ? C’est un conseil d’ami de dimanche d’élections. Serviteur

  22. encore une fois tout ses branlecouille d’usuparteurs se sont dégonfler la bistouquette. j’ etait au walrus et y’avait PERSONNE POUR M’ATTENDRE.. si ce n’est l’ayant droit avec qui j’avais rendezvous. VOILA UNE EXCLU POUR GONZAI, le fabuleux 45 tours du groupe Los PEPINOS sera à lautomne chez les DISQUES PERSEVERANCE. ROULER LES PASTEQUES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    1. Blah blah je m’ennuie ferme, vos diatribes sont lenifiantes, et ne me touche guère, trop d’usurpation tue l’usurpation, game is over .

  23. VOS GUEULES LES MOUETTES , un mec qui est capable de parlé sur son blog en une journée de the bodines ,calvin Johnson ,silvain vanot , et de bouquin photos sur sory sanlé ,ou sur le nazis ou de parlé de roman photos de cul des 70’s ,ou de cinéma avec Pia Degermark et Bo Widerberg , l’éclectisme et la pluralité son ses maîtres mots , Gonzai a coté c’est closer magazine ou voici.Ce mec la mérite le respect ,

Commentaires désactivés.

Shares