A vous qui ne savez plus à quel saint vous vouer dans votre quête ingrate de l'entertainment du samedi soir, on promet un joyau de luxure pour vos bouches avec Limousine, Principles Of Geometry et Gyrls le samedi 10 mai à la Maroquinerie.

Comme à Gonzaï on n’est pas que des brutes et qu’on aime aussi vous faire du bien de temps en temps, on s’est dit qu’une soirée en compagnie de Limousine, a.k.a le super-groupe le plus épatant de Paris, ça pouvait vous changer d’un samedi devant The Voice. Aidés d’un duo lillois féru de mathématiques et d’un savant fou au girls band imaginaire, ils s’appliqueront à vous faire oublier jusque père et mère en cette chaude soirée du 10 Mai. Attention, ça promet une forte dose de tropicalisme. Et puis, comme toujours, les préventes sont à 10 euros (nous envoyer un mail à desk@gonzai.com) ou à 12 euros sur place ou sur le site de Digitick.

LIMOUSINE

Limousine, c’est donc un rutilant quartet qui compose avec ses huit paires de mains (ou ses quarante doigts, comme vous préférez) des objets sonores aux frontières du free jazz, de la pop et d’autres trucs un peu (voir carrément) psychés. Pour produire leur nouvel album, enregistré il y a trois ans lors d’un voyage en Thaïlande, ils se sont entichés d’un certain Yodh Warong, un homme qui demeure à ce jour l’un des derniers spécialistes du Mor Lam, ancestrale musique du Triangle d’Or. Transcendés, Laurent Bardainne, David Aknin, Maxime Delpierre et Fred Soulard se sont emparés d’un Pin (guitare thaïlandaise), d’un Ponglang (xylophone thaï) et d’un Khaen (orgue à bouche) et se lancent corps et âme (mais surtout âme) dans une aventure sonique qui rappelle le brillantissime « Fourth World » de Brian Eno et John Hassel.

http://www.ekleroshock.com/

PRINCIPLES OF GEOMETRY

Quatre ans qu’on harcèle les mecs pour qu’il daignent venir bidouiller leur musique de l’espace en live et en notre honneur (et le votre). Enfin, notre idolâtrie aura obtenu gain de cause et les géomètres électriques débarquent avec plus d’un potard dans leurs manches pour astiquer nos écoutilles de jeunes blanc-becs en mal d’expériences cosmiques. Les deux lillois, qui officient depuis 2005 chez Tigersushi proposent avec le nouveau « Meanstream », paru le 28 avril, l’exploration d’un nouveau courant mathématique qui tient plus à l’onirisme d’un synthé modulaire qu’à celui d’une calculatrice Casio maléfique. Interview à venir.

http://www.principles-of-geometry.com/

GYRLS

Fatigué de composé avec le genre humain, le producteur Mike Theis, responsable du label Yuk-Fü, décide de monter son propre girls band mais avec une panoplie de machines qui n’a pas de temps à perdre dans le vernissage de l’ongle ou tout autre cliché sexiste. Roi de son harem électronique, le mec de Gyrls aime s’adonner aux plaisirs organiques et le fait savoir à tout le monde en sortant son premier EP, « Faith », en 2013 tout seul comme un grand. Torride.

http://soundcloud.com/gyrls

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares