"Suite aux nombreux abus des journalistes les années précédentes", le service presse du festival oblige le journaliste à présenter la programmation à ses lecteurs avant le festival s'il veut bénéficier d'une accréditation gratuite, afin, sur place, de poursuivre son travail de journaliste, c'est-à-dire rencontrer les artistes et obtenir des interviews, et prendre des notes pour rapporter plus tard l'ambiance, les coups de cœur, les hauts, les bas, les aléas et les allez haut de ce moment tant attendu dans l'année d'un professionnel de la musique ("Chouette ! Je vais aller découvrir des groupes inédits et inouïs aux Trans : je n'ai pas eu accès au Web depuis l'an dernier et ne peux donc pas lire les nombreux blogs qui sont la source alternative de défrichage des groupes émergents !").

Alors, chers lecteurs, on fait un deal ? Vous lisez cet article, et je pars aux Trans pour vous raconter tout ça ? OK ? Non, personne ? Allez, toi au fond, là, avec ton modem 56k, tu as enfin pu afficher la page ? OK, alors voici la programmation des Trans (et en bonus voici la sélection de la rédaction de Gonzaï).

Les Transmusicales de Rennes, du 5 au 9 décembre 2012 à, euh, Rennes.
http://www.lestrans.com

4 commentaires

  1. Haha ! moi je l’ai déjà ! et on a rien posté sur TCP !
    ….ah, on me dit dans l’oreillette que c’est parce qu’on est des chiens d’infidèle de partenaire.
    On se croise la bas champion !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.