JACK WHITE
“Lazaretto”, le nouvel album décaféiné

Le 9 Juin sortira le deuxième album solo de Jack White, « Lazaretto ». On l’a écouté depuis un bail, mais on ne pouvait pas vous en parler parce que l’équipe d’attachés de presse nous a gentiment ordonné de ne rien écrire sur le sujet avant le 26 Mai. Alors voilà, lundi 26 Mai à 00h01, on peut enfin se lâcher sur l’affaire, et on coupe tout de suite le suspense : « Lazaretto », ça bande mou.
Lire l'Article

JACK WHITE
Blunderbuss

À défaut d’être hallucinante, exceptionnelle et révolutionnaire, la sortie du dernier album de Jack White est assez révélatrice de l’époque actuelle : mes amis, l’heure est grave. Les années 2000 que nous pensions obscures et révolues, presque lointaines tant nous souhaitions les quitter, semblent de retour.
Lire l'Article

JACK WHITE
J’ai testé pour vous : la séance d’écoute

Nous étions le 21 mars, l’atmosphère était rendue fébrile par cette histoire d’assassin d’enfants et Bester m’avait chargé d’une sacrée mission : ” Tu vas aller à l’écoute du prochain Jack White et nous faire un compte rendu un peu foutage de gueule sur tous ces faux branchés de journalistes qui viennent siroter des cocktails en prenant des notes”. Pas de problème. Donc OK, Jack White, hum c’est quoi, White Rabbits ? Ou Jack Johnson? Trois jours avant, j’en étais là. Puis soudain, Jack White, White, White Stripes… Effectivement, j’avais entendu Ben L’Oncle Soul chanter « Seven Nation Army » (mais c’est une autre histoire…). J’étais clairement l’homme de la situation.
Lire l'Article

THE BLACK BOX REVELATION
My perception

La bouche de Mick Jagger greffée sur les burnes d’Iggy Pop : ça, c’est pour la voix. Pour le rock et le reste, je développe juste en dessous. Mais avant cela, une précision : pour le précédent album de The Black Box Revelation, javais parlé de blues nucléaire. Ca marche toujours. Chronique écrite avec les yeux sur le compteur Geiger trouvé dans la boîte de Pandore.
Lire l'Article