Les zazous de NLF3 fêtent leur 20 ans avec un nouvel album

Comme Rubin Steiner, le duo des frères Laureau est né avec le vieil internet, au début des années 2000. Et comme lui, NLF3 ne s’est depuis plus jamais arrêté. Au point qu’au moment de faire les comptes, le groupe qui est un trio depuis l’arrivée du batteur Jean-Michel « ta gueule » Pirès fête en 2020 ses 20 ans d’existence. Pas vraiment avec un best-of ou une tournée des Zenith (LOL) mais avec un nouvel album qui sortira le 21 aout. Ca s’appelle « ABCDEFG HI ». Premier titre en écoute.
Lire l'Article
Lire l'Article

NLF3
Nouvel EP à découvrir en exclu

On avait laissé NLF3 avec « Beast Me » (2011), EP chair de poule envoyant John Carpenter jouer de la flûte au pied du Machu Picchu, se demandant, bouche bée et transis de sueurs froides, de quoi le trio français serait capable la prochaine fois. Premier élément de réponse le 9 juin avec « Three Dances », EP qui défriche le terrain de « Pink Renaissance », leur nouvel album qui sort le 15 septembre. Présentation en exclu, c’est comme ça qu’on dit, non ?
Lire l'Article
Lire l'Article

MARVIN
« Barry », aussi frénétique que possible

Dans ma terre natale qu’est Montpellier, il m’arrive de renier complètement la scène locale. Premièrement parce que j’ai toujours eu ce préjugé complètement con sur la musique de chez moi qui se limiterait à du « punk-rock hardcore » ou du « métal industriel ambiant ». Et deuxièmement parce que je ne mise aucun espoir sur une ville où les noms de groupes sont aussi horrifiants que les Palavas Surfers ou Salut Les Anges.
Lire l'Article
La playmate du mois

GONZAÏ VI [REPORT]
48 hours with the Married Monk

« La rigueur c’est l’austérité plus l’espoir ». Si la phrase est de Pierre Mauroy, elle pourrait tout aussi bien être l’œuvre de Christian Quermalet, leader monosyllabique de The Married Monk à qui la pop française a longtemps refusé d’offrir son entrejambe. En plein regain du « produire français » et après cinq ans d’abstinence, Gonzaï a proposé aux « pretty lads » de remettre le tablier pour deux dates, de Paris au fief de l’ancien maire de Lille. Autant vous dire qu’on n’a pas été déçu du voyage.
Lire l'Article