WRONG COPS
Un teaser en exclu, 34 secondes de bordel filmique

Le 19 mars prochain sortira en salles le cinquième long métrage de Quentin Dupieux, dit l’homme qui faisait des films avec moins d’un million de dollars. Après se l’être joué façon Michel Drucker dans « Wrong » (vous aimez les chiens ?), le voilà qui fait un pied de nez à Manuel Valls avec le génial « Wrong Cops », où des flics de Los Angeles défoncent la morale à coups de matraque. Pour marquer le coup, Gonzaï vous offre quelques secondes inédites avec un teaser qui respecte la philosophie maison : No reason.
Lire l'Article
Lire l'Article

WRONG COPS
Le flic, c’est chic

En général, les chroniques de film sont suffisamment insipides pour qu’il suffise de laisser glisser le doigts en bas du papier pour cliquer sur le teaser, histoire de se faire un avis en remerciant au passage le type qui a perdu 30 minutes de sa vie sur un papier que personne ne lira. Avec le cinquième essai de Quentin Dupieux, l’affaire est un peu plus complexe. Parce que le type derrière la caméra n’est pas vraiment un réalisateur, parce que « Wrong Cops » n’est pas vraiment un film. Et parce que cette chronique n’en est pas vraiment une.
Lire l'Article
La playmate du mois