DEAD CAN DANCE
« Anastasis », résurrection ratée

« Je suis pas super fan de Gonzaï, me dit un ami. Ce style du genre ’20 h, je suis devant un bar. Je m’allume une clope’… » Certes. Mais comment décrire la musique de Dead Can Dance autrement qu’en évoquant la grande demeure humide et froide de mes cousins normands ? Je lisais un Corto Maltese à la lueur des derniers rayons du crépuscule lorsque j’entendis pour la première fois les synthétiseurs sinistres de « décédé »…
Lire l'Article

MAYHEM
Le black metal, l’Église et Zebda

Il y a peu de groupes de black metal de gauche. C’est une constatation qui s’impose et pose question : pourquoi toujours les nazis, alors que les communistes sont les grands gagnants ? Pourquoi toujours les Panzer, alors que les orgues soviets faisaient bien plus de bruit ? Les anarchistes espagnols violaient des nonnes, Ta Mok assassinait à tour de bras : il y avait là prétexte à de splendides pochettes. Mais voilà. Tout bascula lorsque Euronymous, guitariste de Mayhem et admirateur de Staline, fut tué par son bassiste, l’infâme adorateur de Hitler, Varg Vikernes, a.k.a. Burzum.
Lire l'Article

SOAP & SKIN
Narrow

La passion de la musique peut parfois être dangereuse. Le dernier exemple en date, c’est le « Narrow » de l’autrichienne Soap & Skin; il a failli me détourner du droit chemin et d’une vie conjugale désormais stable. Mais je ne lui en veux pas… bien au contraire.
Lire l'Article

ZOLA JESUS
« Conatus », un assommoir pour les bénitiers

C’était précisément il y a un an, je sortais à peine d’une rencontre avec Nika Roza Danilova, je l’avais laissée là, presque morte ou pas loin, à tourner ses pouces à moitié rongés avec d’autres journalistes que moi, tous en apoplexie devant son groupe à tête d’hydre, et prêts à se prosterner devant ses mélodies gothiques surtout taillées pour les pannes d’ascenseur. Avec son troisième disque, Zola Jesus prouve aujourd’hui que le temps ne fait rien à l’affaire ; son con est toujours un hiatus et Nika un épouvantail à demi empaillé. Après le réquisitoire, passons aux délibérations du jury.
Lire l'Article
La playmate du mois