GONZAÏ V [LIVE REPORT]
Synthpop, carcrash & jumpstyle

Cela devait être « digital et antique », ce fut spécial et en toc. Quatre groupes dans le vent pour une soirée moderne, c’était en peu de mots le leitmotiv de cette Gonzaï V placée sous le signe des synthétiseurs. Sauf que ça ne s’est pas du tout passé comme ça. Pas de tête d’affiche, une paire de Canadiens autistes et 600 bornes en deux jours pour un Paris-Lille rocambolesque. Reportage dans les coulisses d’un bug de 48 heures.
Lire l'Article

GONZAÏ VI
The Married Monk, NLF3 & Les Marquises

Le 22 juin à la Maroquinerie et le lendemain à la Péniche de Lille, Gonzai entonne le cocorico avec le fameux refrain du « produire français ». Cette sixième soirée Gonzaï marquera le retour des freaks de The Married Monk après cinq longues années d’absence mais sera aussi l’occasion de déguster le cocktail tropico-kraut de NLF3 et la “soft machine” des Marquises en ouverture du bal.
Lire l'Article

GONZAÏ V
Le 11 mai à Paris, le 12 mai à Lille

Non content du succès triomphal des banquets orgiaques réunissant une foule parisienne toujours plus désaxée, votre site préféré — comment ça “non” ? — s’exporte désormais hors de l’Île-de-France. Avec une soirée à la Maroquinerie et une autre à La Péniche de Lille, et tout ça sous le saint patronage d’un Jean-Michel Jarre déguisé en statue grecque, le week-end du 11 mai s’annonce digital et antique.

Lire l'Article

CATAPULTE RECORDS
Carte blanche à la Java, le 19 avril

« Socio ! Putain ! Mon fils veut faire sociologie. La voie de garage. Et pour faire quel métier ? Journaliste ou négociateur en prise d’otage ! Mais tu trouveras jamais de boulot !!! ». Voilà comment nos géniteurs nous font gentiment remarquer que l’on fait les mauvais choix. On aurait pu faire une école de commerce aussi, ou une filière scientifique, comme notre grande sœur… Mais voilà : parfois, on choisit vraiment la difficulté.

Lire l'Article

HOMMAGE AU BEAU DE CHRISTOPHE
Dans les coulisses du bizarre

Il y a des soirées qui portent fichtrement bien leur nom. Tiens, prenez celle là. C’était le 11 février à la Maroquinerie. Marqué en gros sur l’affiche : « Hommage au beau bizarre ». Une soirée hommage au dernier des Bevilacqua où l’on s’était mis en tête de réunir Christophe et la clique des jeunes parisiens inspirés par le dernier géant de la chanson française. Question pari, la barre était placée haute. Et pour le reste, on ne savait pas trop à quoi s’attendre. On n’a pas été déçu du voyage.

Lire l'Article

HOMMAGE AU BEAU BIZARRE
Gonzaï II à la Maroquinerie le 11.02.2012

Y a des soirs comme ça où même la terre penche, des soirs où les héros déchirés de la capitale se donnent rendez-vous sur la même scène pour rendre hommage au Parrain. Le samedi 11 février, Gonzaï propose à Alister, Guillaume Fedou, Phantom & the Ravendove et quelques guests de donner leur version du beau bizarre. En clôture, un set en piano solo de Christophe. Comme dit la chanson, « il faut oser le faire ».
Lire l'Article
La playmate du mois

ZZZ, MAGNETIX, ALADDIN
Gonzaï à la Maroquinerie: Le 06.01.2012

Quoi de mieux qu’un bon publi-ré(d)actionnel pour préparer la nouvelle année ? A compter du 6 janvier 2012 et après cinq ans à écumer toutes les salles (et les DAB) de Paris, Gonzaï a décidé de poser ses bagages à la Maroquinerie pour des soirées mensuelles chocs et vraiment pas chères. A l’affiche de cette première « Fear & Loathing », un groupes étrange(r), des bordelais déviants qui transpirent et un duo versatile. Et le tout, messieurs mesdames, pour 10 € en prévente. Franchement, qui dit mieux?
Lire l'Article