Lire l'Article

LEISURE BIRDS
Quand l’astronomie domine

Interviewer un groupe de rock contemporain, qui plus est psychédélique, est souvent une perte de temps. Le leader n’a souvent pas plus à raconter sur la difficile vie en communauté que sur les ‘’interstellar overdose’’ du guitariste perché à trois mille depuis qu’un cacheton de la taille d’un calcul rénal lui est resté coincé en travers du gosier. Ce qui fonctionne pour les groupes de leur génération l’est aussi pour Leisure Birds. Sauf qu’avec leur nouveau disque « Tetrahedron », les Américains invoquent le Pink Floyd première période, le voyage intersidérale et le krautrock de 2067. « Entre ici Syd Barrett, toi et ton cortège de drogues du cosmos ! »
Lire l'Article

OM
« Advaitic Songs »

Peut-on raisonnablement placer un jeu de mots aussi pourri que « Om sweet Om » pour introduire cinq morceaux qui semblent avoir été enregistrés au fin fond d’une grotte afghane par des soldats américains adeptes de drone – la musique, pas l’instrument de guerre ? Assurément non. Tentons tout de même un « allez l’OM » comme un ultime tagada tsoin tsoin et ouvrons nos manuels bibliques à la première page.
Lire l'Article

LÜGER
« Concrete Light » ou les tapas nocturnes

Lüger ? Phantom Band qui aurait croisé Black Mountain à la machine à café pour se lancer dans une longue discussion quant aux possibilités de délocaliser le rock stoner, kité kraut pour l’occasion, dans l’espace. En réalité, cette antenne musicale de la NASAP (Noise As Soon As Possible) est installée à Madrid. Et leur fusée n’est pas prête à décoller : elle est déjà partie.
Lire l'Article
La playmate du mois