Lire l'Article

PIXIES
Des bienfaits de l’euthanasie à l’heure des retours perdants

A l’heure où la société française en est encore à se demander si endormir définitivement ses retraités permettra aux nouvelles générations d’arrêter de rêver à une vie de salarié sans encombres dans une société où le vapotage d’intérieur sera bientôt devenu le dernier acte d’insoumission possible, les Pixies se reforment pour un nouvel album studio. « Ils sont de retour après plus de 20 ans d’absence ! » claironne le communiqué. Tout le monde se lève ! Et se rassoit, un peu fatigué, pour écouter « Indie Cindy ». Puis meurt dans d’atroces souffrances.
Lire l'Article

JAY MASCIS
Rencontre avec un Dinosaur Senior

Comme son ancêtre préhistorique, il fut un temps où Dinosaur Jr. régnait en maître sur la planète rock ; Jay et Lou étaient des stars de fanzine et leurs fans ne savaient pas encore qu’ils allaient rapidement passer de la beuverie des festivals à la machine à café du premier CDI. Bref, tout ça, c’était avant l’apparition d’Internet. Ces mêmes rockeurs n’avaient pas encore gagné trois tailles de jeans et Jay Mascis ne portait pas encore ces binocles de soudeur au chômage. Et donc : presque 30 ans après les débuts, rencontre avec une espèce d’autiste en voie d’extinction.
Lire l'Article

BEST COAST
L’ours anachronique

La West Coast, c’est la best coast. C’est en tout cas ce qu’affirme ce sympathique groupe californien mené par la chanteuse et guitariste Bethany Cosentino. Après un premier disque indie pop et quelques clips rigolos, dont l’un met en scène une romance entre la chanteuse et Ronald MacDonald, Best Coast sort un deuxième album (“The only place”) à tête d’ours qui sent le soleil, la plage, les palmiers et l’année 1996.
Lire l'Article
La playmate du mois