Comme tous les ans, le milieu de l’édition fait sa réunion Tupperware porte de Versailles sous l’appellation pas très contrôlée du « Salon du Livre ». Et comme chaque année, on vous le donne en mille, les quatrièmes de couvertures et autres stands de dédicace sont surtout l’occasion pour les cinquantenaires de boire à l’œil en petits comités, pour disserter sur le verre à moitié vide et surtout à moitié plein. A se demander qui trinque le plus, des intervenants ou des livres présentés…

Jamais en manque d’une coupe de champagne touillée avec son crayon gris, Maadiar était de la partie pour couvrir l’édition 2011 d’un événement plus que jamais recommandé aux alcooliques anonymes. On vous raconte comment notre gonzo writer a rencontré Philippe Val, une vague présentatrice de France 3 et tout le gratin dégarni ?

http://www.salondulivreparis.com/

2 commentaires

  1. C’est pas de ma faute il était devant oim Philippe Val. Ce qui est moche c’est que tout le monde passait en le regardant genre « hé c’est bon mec, lâche l’affaire, l’autre entrée est à 10 mètres! » mais il lâchait pas!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.