Tout a commencé par un coup de l’ami Théolier : “Ca t’intéresse d’envoyer quelqu’un au Palais de Tokyo ce soir, pour le lancement de la revue Zeitgeist de Yan Céh ? J’y ferai une lecture, c’est ultra privé comme soirée mais y’aura du beau monde : Air, Jean-Michel Jarre, Castelbajac…”. Et Maadiar, notre envoyé très spécial, de partir en enquête pour casser de la hype, étrange étalon perdu au milieu d’un champ de course très hippie-chic…

Pour les novices – et vu le sujet ils sont probablement nombreux -, la revue Zeitgeist coûte 85 euros et de l’aveu même de son créateur, Yan Céh (ex rédacteur en chef de Playboy, sorte de Lucien de Rubempré des temps modernes), reste un livre en dehors des modes, sans logo, sans pub, avec des textes originaux de Houellebecq, Jean-Michel Jarre, Douglas Gordon ou encore Xavier Veilhan. Pour comprendre en profondeur – au sens propre et défiguré – comment la faune célèbre ses productions déflorées, Maadiar est parti calepin en main pour dresser les cartons rouges, couleur Merlot.

Remerciements à Thierry Théolier pour l’invitation.
Revue
Zeitgeist en vente chez Colette.


  •  
  •  
  •  
  •  

8 commentaires

  1. Haha très bon Castelbajac, ouais il est bien marrant. Je l’avais vu dans un docu, il était bien au-dessus du lot de cinglés égocentriques.

    Je suppose que le diable a une adresse blogspot.

    Sinon, est-ce que tu as fait une critique du zine? À ce prix là, ça a intérêt à être fucking awesome…

    P.S: C’est aussi ma préférée. 🙂

  2. Ma parole, c’est la première fois que je me retrouve dans une bédé! La célébrité, enfin! 😉
    J’allais m’insurger contre les pommettes enfiévrées, moi qui ne carbure qu’au jus d’orange, mais je vois que c’est une marque de fabrique 😉

    Ah, et je confirme la sympathie et la simplicité intrinsèques de JCDC, une très agréable surprise, et inversement qu’il y semblait aussi y avoir de sacrés spécimens dans cette faune.
    Dommage que je n’aie point eu vent du plan Baron + …suites :p

  3. Anne Honyme> Héhé, il fallait traîner dans les escaliers au bon moment. (C’est la première fois que quelqu’un se reconnaît! Et le bouquin? Il vous a plu?)
    Vinc>Aldo>Thomas M.> Je suis une tombe. (Ok, Toto Mama, à toi je baverai.)
    G. Barriet> Ca fait deux mois que je ne dis plus où je baise. Sinon les lecteurs focalisent là-dessus. Ils loupent la culture.
    Yolm> Oui, il est vraiment cool comme mec.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.