À l’occasion de la 11e édition du Festival de Musique Émergente, Gonzaï rempli son gosier de Boréale et pogotte avec ses cousins québecois sur les groupes de l'ère 2014. Aujourd'hui, Pypy rend ses tripes et on réceptionne en pleine face camera.

Saute sur un skate, tu verras bien si tu te pètes un genou. Mange ce truc, pas grave si tu gerbes. La spontanéité est le seul crédo du groupe de garage punk montréalais PyPy, qui se raconte beaucoup plus dans son premier album Pagan Day qu’en interview. 32 minutes de puissance brute qui retournent l’estomac.

https://slovenly.bandcamp.com/album/pypy-pagan-day-lp

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.