Le 17 juillet prochain paraitra un album idéal pour cette époque, en ce sens où il réinvente le sur-place et la beauté de l’immobilisme : “Species”, un disque parcouru de boucles répétitives et défrichant le drone par son versant le plus mélancolique et naturel, dans la lignée du “In C” de Terry Riley.

Difficile de savoir si le label (4AD) à l’origine de “Species” ne croyait pas au disque ou si, à l’inverse, les têtes pensantes l’estiment assez puissant pour ne pas avoir à sortir les pots de peinture, mais toujours est-il que les photos presse qui accompagnent ce quatrième album de Bing & Ruth reflètent difficilement ce qu’on y entend. A savoir, une certaine idée du paradis auquel on accéderait via un escalier de notes noires et blanches.

Inspiré par le désert (l’horizon éternel) et le jogging (la transe répétitive), “Species” est l’un de ces albums qui perdra pour mieux gagner; comprendre, qui se prendra un mur commercial pour mieux s’imposer sur la longueur. Majoritairement écrit sur un Farfisa, enregistré live et sans trucage avec l’aide d’une basse et d’une clarinette, le disque est un Saint-Suaire pour claviériste : frottez-vous les yeux en l’écoutant, vous verrez apparaitre de vieux druides courbés comme des chaises pliantes à force de répéter les mêmes notes, comme d’autres des versets.

On doit ce petit bijou de minimalisme à David Moore, seul membre permanent de Bing & Ruth ayant fait ses gammes à la New School for Jazz and Contemporary Music de New York. Il marche désormais dans les pas de Baba O’Riley et, plus près de nous, plus près de toi Seigneur, de Marc Melia. De l’art de revenir aux choses naturelles en déshabillant le superflu.

Bing & Ruth // Species // Sortie le 17 juillet chez 4AD
https://bingruth.bandcamp.com/album/species

7 commentaires

    1. C’est con, je peux pas venir voir en live à Paris les bastons du samedi après-midi.
      Tu nous diras à combien de faux persévérance BRANLE COUILLE t’as mis une branlée ALEX !

Répondre à irrévérence Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares