Ça fait des lustres qu’on veut l’interviewer. A chaque fois, on l’avoue, on reporte. Ça l’a fait bien marrer d’ailleurs : « vous me faites mon business » qu’elle dit. En exclusivité, Gonzaï a rencontré celle dont le succès ne cesse d’accroitre notre dépérissement : la procrastination.

On ne parle jamais de vous et pourtant, vous êtes partout. On pourrait croire que vous êtes trop modeste, ou que vous préparez un sale coup, j’ai pas raison ?

Oh vous savez, je ne pense pas « préparer un sale coup ». Je pense surtout que se sont ceux qui font grimper mon action à la bourse du lendemain qui me forcent à exister. Si vous remettez tout à demain, ce n’est pas de ma faute hein, faut arrêter de m’accuser de quelque chose qui dépend de vous, c’est agaçant d’être toujours considérée comme la méchante dans l’histoire des gentils. Si on ne parle pas de moi et que je suis partout, c’est en partie pour cette raison : je suis partout parce que vous êtes partout. Je ne suis pas l’actrice principale du film de votre vie. Je suis le percheman qui vous accompagne sur tous les tournages.

On a l’impression que plus le temps passe, plus votre présence se fait sentir, notamment en politique. Vous ne pensez pas que vous pouvez nuire au bien-être politique de la cité ? A force de tout remettre à demain, on n’en rame pas une. Et si on n’en rame pas une à chaque fois, le monde restera merdique, non ?

Ah ben ça c’est clair. Pour être franche avec vous, je dois aussi faire mon business. Je ne vais pas arrêter d’agir et perdre en notoriété sous prétexte que vous vous plaignez de moi. J’avoue avoir eu peur de tomber dans l’ombre des projecteurs avec la montée du PS aux dernières élections : François Hollande débarque avec « le changement, c’est maintenant ». Alors forcément, l’idée de se bouger le cul immédiatement, ça m’a fait flipper. Je me suis dit « merde, ils vont plus rien remettre à demain, j’suis foutue ». A ma grande surprise, regardez : la courbe du chômage, si elle n’a pas changé, a empiré. Donc j’ai envie de vous dire que j’ai encore pris le dessus sur les plus grandes volontés des décideurs. C’est marrant parce que je n’ai rien fait pour tout arranger. J’ai juste regardé de loin comment ça allait évoluer et la merde s’est foutue toute seule. Moi, j’ai récupéré le pognon.

On voit bien que ce qui nous détruit vous rend plus forte. Finalement, vous faites chier tout le monde.

Ah non, je vous arrête tout de suite. Là où je vous suis bien utile – et chez Gonzaï vous ne me direz pas le contraire – c’est en musique. Vous croyez que si The Rasmus s’est arrêté, c’est grâce à qui ? Et Nickelback ? Et Chimène Badi ? Grâce à bibi. Je n’ai pas que des mauvais côtés. Mine de rien, je n’ai pas besoin d’agir pour que vous détruisiez votre petit monde en remettant tout à demain. Par contre, je dois trimer jour et nuit pour que les mauvais qui croient avoir du talent s’arrêtent d’être pseudo-créatifs. J’aimerais au moins qu’on me remercie pour ça. Je suis un peu déçue que ça n’ait jamais été fait. En soi, j’ai toujours été perçue comme une insulte ou un défaut, mais il faut arrêter de tout dramatiser. On ne vous a jamais dit qu’un défaut pouvait avoir une part de qualité ? Il faut juste savoir en faire bon usage !

“Depuis quelques mois, je suis partenaire de Konbini, Buzzfeed et Démotivateur.”

Vous disiez que vous ne travailliez jamais seule, que finalement vous n’étiez que « perechman » sur le tournage de nos vies. Vous avez des partenaires ? Des gens qui misent tout sur vous pour gagner ?

Ah ça, je vous le dirai demain (rire). Non, sérieusement, je ne vais pas vous mentir, je suis en collaboration très étroite avec des hauts dignitaires du gouvernement, mais depuis des lustres ! je n’ai pas le droit de vous donner des noms, surtout pas dans un média. Vous imaginez si je me fais virer après ? Je ne peux pas me contenter de faire mon business sur les petites gens flémardes et les étudiants. Je peux vous dire une chose : je collabore énormément avec des enseignes d’alcools forts. C’est un bon business pour moi : plus on boit, plus « on le fera demain ».  Cela dit je ne participe pas uniquement au brand content des marques de boissons. La culture aussi me fait les pieds. Depuis quelques mois, je suis partenaire de Konbini, Buzzfeed et Démotivateur. Les « Top 10 » de Topito, c’est ce qui marche le mieux. Arrêtons de nous leurrer, si vous lisez tout ça, c’est parce que vous avez un max de taf à rendre à votre patron mais que vous vous dîtes « encore un topito et je m’y mets ». C’est là que je gagne le jackpot.

Si vous parvenez à faire vivre votre entreprise grâce à un nombre incalculable d’acteurs, est-ce que d’autres freinent votre développement ?

Comme dans tous les milieux, oui, évidemment. Avec l’avancée des bouquins axés sur le développement personnel et le bouddhisme, je peux vous dire que je suis mal barrée dans le milieu des bobos hippies du rayon « bien-être » de la Fnac. Certains tentent effectivement de me faire disparaitre. En général ce sont ceux qui luttent corps et âme contre moi qui veulent ma peau. Tout ceux sur lesquels j’ai misé trop gros et qui me faisaient gagner un max sont désormais les lecteurs et les écrivains de ma perte. Mais finalement, les gens qui achètent les bouquins donnant les codes pour me vaincre…ils ont la flemme de lire (rires).

La procrastination, La manipulation, La violence, La torture. En fait, tout ce qui nous nuit (surtout vous), est de l’ordre du féminin, c’est quand même assez étrange, non ?

Epargnez-moi vos théories du complot franc-maçonniques sexiste.

En mars prochain se tiendra la journée internationale de la procrastination, vous prévoyez des évènements un peu partout dans le monde pour marquer l’évènement ?

Ouais, j’ai déjà prévu de remettre cette journée au mois d’avril.

Merci de nous avoir répondu pour cette interview exclusive. On vous tiendra au courant pour la publication, ça devrait paraître d’ici 2 à 3 jours.

Ça m’étonnerait. Déjà que vous m’avez interviewé demain, je n’ose pas imaginer la date de publication.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares