“Et alors, figurez-vous ce fut extraordinairement beau. Brusquement surgie je ne sais d’où. Une beauté sacrée était au rendez-vous de la malédiction et de la folie,

“Et alors, figurez-vous ce fut extraordinairement beau. Brusquement surgie je ne sais d’où. Une beauté sacrée était au rendez-vous de la malédiction et de la folie, et, doucement, m’étreignait…”

Jean Cau ne s’était pas trompé lorsqu’il avait décrit Jean Paul Bourre lors des messes rouges… Bourre, ou le dernier décadent français, passé par tout, revenu de tout. Blouson noir, auvergnat, fan aussi bien, de James Dean que de Lautreamont . Beatnik, partant sur la route de saint germain fumer ses premiers joints chez Popof. Puis sataniste amateur de prosélytisme en France, Goths avant l’heure en somme… Jean Paul est un guerrier du rêve toujours en quête de l’infini de l’illumination.

Il sort chez Scali, un livre, le bien nommé Sexe sang et rock n roll, qui regroupe ses obsessions. Les tueurs nés comme Florence Rey, la madone électrique, et tous ces loosers magnifiques, ces meurtriers sanglants tous unis par ce même fil conducteur qu’est le rock n roll…

Cette interview… Après coup, j’avais beaucoup bu trop peut-être. Je me suis rendu compte que j’avais mis le pantalon blanc sur lequel j’avais vomi du sang la semaine dernière et j’ai trouvé ça classe… vachement classe… Lors de cette rencontre avec Jean Paul Bourre, on a parlé de Vince Taylor, en temps que proto gothique ange de cuir noir, puis aussi de Sexe, de sang et de rock n roll, fort logiquement. Lisez ses livres, faites en vos compagnons de routes. Guerrier du rêve, son autobiographie est magnifique : une vie entière, la vie.

Question / Réponse avec un homme d’un homme d’une sincérité bouleversante.

Plus Nicholas Ray ou Florence Rey?

Hahaha, elle est bonne la question… Florence Rey! Pourquoi? Parce qu’elle est plus jeune, plus belle. Elle s’est incarnée directement dans l’histoire. Elle n’a pas filmé seulement… J’ai fait une émission sur elle à la radio et je savais qu’elle était à l’écoute à Fleury en demandant qu’il lui pardonne mais bon…

Les films qui te branchaient à l’époque blouson noir?

West side story, Graine de violence… En dehors de ces films-là, il y avait très peu de films sur le rock. Nos films, c’était les westerns typiquement. C’était aussi le mythe du rock… En même temps, les sapes étaient comme les nôtres: blue jean, bottes. Il nous manquait que les flingues et le chapeau. Et puis il y avait un code d’honneur dans ces films…

Il y a un certain rapport entre les blousons noirs et les décadents?

Oui, on allait voir West side story, comme eux allaient voir Hernani. Ils allaient se taper la gueule à Hernani, nous a l’Olympia…

Tu parles du bouquin de Lautréamont et de l’accident de voiture que tu as eu ado, avec ce livre?

Il était sur la plage arrière, il a morflé… Il y avait de la poussière de verre a l’intérieur je l’ai gardé longtemps comme un fétiche noir.

Davantage “messe rouge” ou “romantisme noir”?

Plus “romantisme noir”. “Messe rouge”, ça a été une parenthèse pour moi une époque, le retour au paganisme ancien…

A ton avis, Polanski a préféré le double blanc des Beatles, ou l’album de sa femme Emmanuelle Seigner?

Polanski, il est chié… parce qu’il a mis en scène sa femme (Seigner), dans La neuvième porte, comme s’il cherchait le diable encore, comme si il cherchait à prendre la foudre sur la gueule… Repère bien les dates de sortie de Rosemary’s Baby et de La neuvième porte : ce sont les dates d’anniversaire de la mort de Sharon Tate…

Polanski entretient une sorte de fascination malsaine pour ce qui est arrivé à Sharon… Qui a été la chanteuse gothique par excellence?

Nico. Avec tout son univers sorti de crypte, elle a laissé une empreinte noire en plein Flower power… Ellle est venue chez moi car elle avait lu Messe rouge et Romantisme noir: elle voulait me rencontrer.

Sextoy s’est fait enterrée avec ce livre?

Non, incinérée. Mais je ne la connaissais pas. Je l’ai su plus tard et j’ai eu ce flash ultime des cendres de cette fille mélangées aux cendres de mon bouquin…

Plus porno gonzo ou journalisme gonzo?

Porno gonzo, je m’en fous. Le journalisme gonzo, oui. C’est relatif à l’école de pensée de Thompson…  J’adhère, carrément.

Chanson gothique par excellence?

Pour moi par l’atmosphère, la voix, c’est Nico. Seule elle peut créer une atmosphère si étrange, je l’ai déjà dis. Même si j’ai bien aimé des trucs tels que Black Sabbath, mais il tombe vite dans la caricature…

Et le roman gotique? Melmoth de Charles Robert Mathurin?

JPB: Oui Melmoth mais bon… J’ai jamais trop accroché au roman gothique… Enfin si je citerai quand même un bouquin, le livre de John Cowper Powys, Entre givre et sang.

Film gothique? Bela Lugosi dans Dracula?

JPB: J’aime plus le personnage de Lugosi que son interprétation de Dracula. Moi mon truc c’est plus les films de Corman et les films de la Hammer.

www.myspace.com/jean_paul_bourre

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.