Connect
To Top

SO FOOT
A psychotic re(d)action

« C’est con, on va pas avoir Lass (ana Diarra, ndlr) à cause de Bigard ! ». Rédaction de So Foot, dans l’après-midi du 18 novembre. Entre un coin lounge (canapés, écran plat et PS3), un baby foot et des murs décorés vert gazon et vinyles, une partie de la rédaction s’affaire, à l’ombre des néons assassins. Est-ce pour ça que l’un d’eux porte des lunettes de soleil?

« C’est con, on va pas avoir Lass (ana Diarra, ndlr) à cause de Bigard ! ». Rédaction de So Foot, dans l’après-midi du 18 novembre. Entre un coin lounge (canapés, écran plat et PS3), un baby foot et des murs décorés vert gazon et vinyles, une partie de la rédaction s’affaire, à l'ombre des néons assassins. Est-ce pour ça que l’un d’eux porte des lunettes de soleil?

Lille, mardi 17 novembre, Gare Lille Europe, 20h00. Le RER à grande vitesse vient de libérer son flow de travailleurs ch’tis. Entre deux bouchées de cheeseburger, je compte les costumes cravates, les visages fermés et les attachés case. Ce n’est pas exactement comme ça que je concevais la proximité Lille Paris. Dix minutes plus tard, je m’installe dans mon fauteuil rouge inclinable tandis que la quasi totalité du wagon sort son iPhone. Je dégaine mon i-carnet de notes pour peaufiner mes questions sofootiennes, repense à Hunter S. Thompson, sa mauvaise foi, son talent et sa haute estime de soi. Note to myself:  le team So Foot, il le mettrait où sur le terrain, le père Thompson ?

Paris 14°, mercredi 18, 15h, bureau de So Foot (sacrément enfumé). Au sous-sol qui sert de rédaction, Franck Annese, rédac’ chef, arrive et s’excuse du retard, checke des tas de trucs avec l’équipe, me crie du fond de la salle « j’arrive » et me fait finalement remonter sur la surface de réparation. Quatre vingt dix minutes plus tard, après deux mi-temps plus excitantes que celles qui attendraient supporters irlandais et français, mes pieds foulent encore le gazon synthétique d’un journal qui mêle croupes, crampons et champions depuis presque sept ans déja. En attendant le patron barbu du mag, j’essaye de lire tous les noms inscrits sur les disques disposés alentour. 15h10, coup d’envoi.

C’était pas un peu suicidaire de lancer un canard y a six ans ?

On se posait pas trop la question en fait, avant, on avait fait Sofa, un journal culturel complètement branlette, super pointu, quasi universitaire, sous titré « revue de critique culturelle », on se prenait bien au sérieux. Mais on s’est marré à faire ça, pendant 7 ans.

Ca marchait ?

Non. On a lancé So foot en 2003. On citait Niezstche en parlant d’un disque mais on jouait au foot tous les week-end comme des gros bœufs, et donc dans les vestiaires ça chambrait pas mal, quelqu’un a lancé : « on fait un canard de branlette, vous voulez pas qu’on lance un canard de foot, ça serait plus drôle ». C’était à trois semaines de la coupe du monde 2002. On torche le numéro 0 en moins d’un mois, il sort début juin 2002.

Vous êtes combien à ce moment-là ?

Ca divise assez vite Sofa. On le fait à cinq ou six. C’est nul. Doit y avoir une pub Marc Dorcel : « Marc Dorcel, ses plus beaux retournés », tu vois la finesse du truc… On fait quelques ventes en kiosque, genre 1000/2000. On a énormément de retours.

C’est à dire ?

400/500 retours, des lettres, des mails. On se dit « putain, on fait une merde sans nom et ça réagit ». Avec une approche un peu à la con, un peu supporter. On était pas du tout journaliste sportif, on connaissait personne dans le milieu. On avait juste une petite expérience de presse. Pas d’argent, rien. On se dit « Ca serait marrant d’en faire un autre. On a tous des jobs à côté. En novembre 2002, on sort le numéro 0 bis, suite à la rencontre des frères Cantona. Je sympathise avec Eric, je lui parle de So Foot, il trouve ça génial, dit que c’est ce qu’il fallait à la France. On refait un numéro avec eux. C’était nul, mais ça nous permet de tester des trucs, comme la vieille légende urbaine qui veut qu’avec un format plus petit, tu es plus mis en avant dans les kiosques : en fait t’es juste caché, la légende continue. On en vend quand même quelques-uns, et là, un tas de mecs qui veulent écrire, mais qui ne viennent pas de la presse sportive, nous contactent. On fait beaucoup de bonnes rencontres : par exemple Chérif (Ghemmour, ndlr), il écrivait les questions d’Ardisson pour Tout le monde en parle

Ensuite ?

On lance So foot en mensuel en mars 2003. Au bout d’un an et demi on paye les piges, au bout de trois ans je me paye, à la pige, j’arrête de travailler à côté (rédac chef de pink TV). Aujourd’hui, So Foot, c’est six ans et demi d’existence, 35 pigistes permanents, une boîte de production clip et vidéo, 7000 abonnés, entre 35 et 45 000 exemplaires vendus par mois.

Vous trouvez que tout ça sonne trop business plan et pas assez gonzo ? Ecoutez ça : « Si on voulait vraiment gagner beaucoup d’argent … un groupe de presse qui fait So foot, il le fait à 5 ou 6 personnes. C’est plus long et plus cher de gérer 35 que 6 personnes : on aime le côté bande, le côté potes, et surtout pas le côté consanguin d’un truc fait à 6 : au bout de deux ans, t’as plus d’idées » Et encore ça : « Les idées, quoi, tu t’amuses. On préfère se payer moins et être plus nombreux ».

Quand Bizot est mort, vous avez fait un gros édito, c’était quoi le lien avec lui ?

On était assez proche philosophiquement, mais j’étais le seul à le connaître. Il aimait bien ce qu’on faisait je crois, le côté des mecs dans un parking qui se déplacent quand ils font un sujet. On est trop jeune pour avoir lu Actuel mais à force qu’on nous dise que ce qu’on faisait y ressemblait… Bon, on a cinq téléphones pour 35, on peut pas tout faire au téléphone : l’argent de So Foot passe beaucoup là dedans, par exemple, pour le dernier numéro on sera allé en Algérie, en RDC, en Serbie, on va aller en Espagne, en Argentine.

Justement, comment ça se passe à l’étranger ?

On a meilleure réputation à l’étranger qu’en France : là on veut faire un truc sur Lassana Diarra : on appelle le Real de Madrid, y a aucun problème, ils vont pas nous dire : « oui je sais pas… So Foot vient, c’est ok, on demande à Lass et s’il est d’accord, no problem ». Si t’appelles le PSG que tu dis, je veux Makélélé, c’est compliqué.

Un truc que vous ferez plus ?

Des interviews politiques. De Villiers par exemple. Ce qui s’est passé c’est qu’on a contacté son attaché de presse qui nous dit : « De Villiers il adore So foot ». Chez nous, c’est un mec qu’on prend pas au sérieux, c’est un clown. Là dessus son attaché de presse nous dit : «  il ferait bien un match avec vous ». Ah bah ok, on appelle nos potes du Paris foot gay : on leur dit, ce gars là fait des tirades homophobes, on lui dit pas qui vous êtes et puis on voit à la fin… Le match se fait, avec l’interview dans la foulée. Mais le papier rend le mec hyper sympathique. Et j’en avais pas envie.

Le même phénomène que Chirac aux Guignols ?

Oui et à choisir j’aurais choisi de rendre sympa Chirac, qui est plus à gauche que certains mecs de gauche. J’aime son côté un peu pornocrate, un peu gros dégueulasse. Sinon dans les trucs à pas refaire : les couvs mosaïque, c’est dégueu même si elles vendent à mort.

Dans le best of des 5 ans, vous rapportiez cet adage de Bizot : « Mettez un noir en couverture, vous ne vendrez rien »

Justement, celle du numéro Afrique, je l’adore. On nous l’a reproché, on nous a dit que c’était une pub pour Puma. C’est une extrême méconaissance du fonctionnement de So Foot : aucun annonceur ne peut se ramener et dire : « je vous paye le numéro si vous parlez pas de ça, ou alors vous parlez de ça ». Là, on voulait faire un numéro Afrique, on savait qu’on vendrait rien. On voulait pas faire un truc horrible, ni une couv putassière : juste « Demain l’Afrique ». Il faut trouver un mec qui nous finance ça : on a appelé Puma, on leur dit voilà, on fait un numéro sur l’Afrique, vous, vous êtes super dessus… Trouvons une formule pour que vous rentabilisiez votre argent, en termes de pages de pub. Il nous annonce une somme bien au dessus de ce qu’on pensait : on était très emmerdé, on pouvait pas mettre autant de pages de pub, sinon ça devenait le bottin. Notre politique, c’est : plus d’un cinqième de pub, on rajoute des pages. Vient l’idée de mettre un logo tout le long. Mais juste un exemple, qui prouve que Puma n’avait pas son mot à dire : à l’époque tout le monde se touche sur la Côte d’Ivoire, affirme qu’ils vont gagner la Coupe du monde : le seul canard à dire qu’ils sont nuls et qu’ils jouent comme des bourrins, c’est nous ! Et c’est le pays phare de Puma ! Sur la photo qu’on a mise d’eux, ils sont tous en Nike ! Le boss de Puma n’a jamais appelé. Même Denis Robert a dit « So foot  s’est fait acheter ». Il m’a appelé, on s’est expliqué. Il m’a dit je savais pas comment ça avait été fait, je lui ai répondu : « T’as pas cherché à savoir. Si t’avais juste lu le numéro, tu aurais capté tout de suite que c’est impossible que Puma ait dicté quoi que ce soit ».

L’interview avec Domenech, comment vous l’avez eu, j’ai cru comprendre que c’était pas le grand amour entre vous ?

Il voulait pas. Depuis 4 ans, tous les mois, on faisait une demande : on est peu con et têtu, on connaît la réponse. Comme au PSG… Bruno Skropeta (responsable de la communication et coordinateur sportif du club parisien, Ndlr) c’est un illustre abruti, il comprend rien au canard : là où il est idiot, c’est que ça nous empêche pas de faire les papiers : il veut pas qu’on fasse une interview de Le Guen ? On fait le portrait… Domenech estimait qu’on l’avait trop chargé. Mais ceci dit, en 2006, on avait pas retourné notre veste. Dès le début on avait dit : ce mec ne sert à rien dans cette équipe.

Tu l’affirmes de source sûre ?

Je pense que les joueurs s’auto-gèrent : contre le Portugal (coupe du monde 2006 ndlr qui mouille le maillot) Ribéry fait n’importe quoi pendant 20 minutes, il n’y a aucune consigne du coach pour le recadrer et c’est Zidane, tout le monde le voit, c’est à la télé, qui lui dit replace toi. Dernièrement en interview, Anelka, qui a carrément pris la place de Gourcuff au match aller contre l’Irlande -ce qui est étrange tactiquement- déclare : « avec Henry on s’est dit que c’est en décrochant qu’on aurait plus le ballon ». Il a pas dit  « Domenech m’a dit de faire ci ou ça… ». Après je dis pas que chez lui, tout est mauvais : Lassana Diarra, en équipe de France, c’est lui. On a eu l’interview grâce à Vikash (Dorhasoo, pour les largés du foot) qui est un ami. On avait déjà demandé à Estelle Denis (journaliste M6 et compagne de Domenech, putain vous lisez jamais les pages people ou quoi ? ndlr ? qui se caille en short, même avec Voici sur les genoux) qu’on connaît bien, mais y avait rien à faire. Un jour, Vikash la croise dans un tournoi de poker. Un peu bourré, il la relance, elle lui dit « si tu lui demandes toi, peut-être qu’il changera d’avis ». Domenech et Vikash s’étaient pas reparlés depuis la coupe du monde 2006 (Dorhasoo participe activement aux phases qualificatives et une fois en Allemagne, retour de Zidane oblige, il joue pratiquement toute la compétition vue du banc, c’est à ce moment là qu’il tourne The substitute, ndlr qui n’aime pas non plus être remplaçant), autant dire que c’était pas gagné. Mais Domenech dit OK. Vikash précise qu’il ne viendra pas tout seul, que ce sera une interview So Foot, qu’ils ne seront pas là pour faire de la polémique, qu’ils viennent avant tout parler jeu. Bon, on la cale, ça dure trois heures. Où il s’en sort bien, pas bien… je sais pas. En tout cas c’est fidèle à l’entretien.

Si on compare avec les autres entraineurs que vous avez rencontré…

(Il coupe tout de suite) Ce qui ressort, c’est le manque de culture tactique… La seule chose que je lui reproche, c’est qu’il se soit vendu au début comme un mec qui allait révolutionner tout ça, amener un truc nouveau, et finalement il a fermé sa gueule, il a fait ce qu’on lui a dit de faire. C’est juste un putain de poseur de plots. Un putain de gros RP. Le retour de Zidane, il a dit « c’est moi qui l’ai fait revenir ». Et on sait que c’est pas vrai. Il est revenu tout seul, arrête de nous prendre pour des cons.

La perception de vos confrères ?

Bien, à part quelques confrères, comme Frédéric Hermel, mais j’m’en fous, c’est presque un compliment vu comment il écrit.

Et la télé, vous vous moquez quand même… (Orange, France 2 foot)

On porte pas de jugement, on décrit ce qu’on voit. On est pas meilleur journaliste que les autres. On a pas de pouvoir ni policier ni moralisateur. Après y a des gens qui peuvent se sentir blessés… Quand on interviewe Deschamps, qu’on lui pose des questions sur le dopage à la Juve, il refuse de répondre. Ensuite la Juve nous appelle, pour qu’on enlève ces questions. On leur a répondu : on va être gentil, on va laisser les questions sur le dopage et on va juste pas dire que vous nous avez demandé de les enlever. Ils nous ont traité de connards, nous ont dit qu’ils ne travailleraient plus avec nous.

Et c’est le cas ?

Ben non, on vient de faire la dernière couv sur eux ! Bon, on a mis du temps, hein ! Notre truc c’est : « on nous répond pas, on repose la question. Et encore, et encore. Mais on est pas plus méchant que d’autres. On est juste pas automatiquement suce boule.

Si je te dis, So foot, c’était mieux avant, tu me réponds quoi ?

Relis les anciens numéros, tu vas voir !

So Foot, c’est aussi un rubricage inédit, les interview rapido par exemple, comment réagissent les joueurs ?

Je crois que ça va devenir une institution. Les mecs commencent à dire attends, c’est un rapido, je suis pas en condition, rappelle demain. C’est la meilleure rubrique de So Foot : drôle dans les questions, drôle dans les réponses (exemple de questions posées à un joueur de foot : « Tu te lèves toi, pour Danette ? »,  « Si rien de colle au téflon, comment l’a t-on collé à la poêle ? », « Tu coucherais avec un membre de ta famille pour le sauver ? »). Les joueurs commencent à comprendre le ton So Foot.

En revanche, « le test », c’est un peu vulgaire, ça contraste avec le reste du journal

C’est vachement vulgaire ! On s’est tapé des barres de rires en le faisant.

Vous avez eu des retours dessus ?

Oui, une lectrice, qui nous a insulté. Mais bon, si ça nous fait marrer, on le passe.

Le concept du 1er lecteur, c’est vous qui l’avez inventé ?

Je sais pas, je l’avais jamais lu avant. On l’a créé pour le mec qui la fait (Stéphane Morot, ndlr, essoufflé par les prolongations). Ca vient de Sofa, on le faisait avec des gens connus, à qui on envoyait le journal en entier : les gens disaient que du bien, rapport au côté fanzine, c’était un peu complaisant. Nous on voulait que les gens soient normaux. Donc Stéphane, on lui a dit, fais ce que tu veux. C’est aussi lui qui fait l’index (sommaire en forme de jeux de mots, jecommence à me languir de la troisième mi-temps).

Le gonzo, ça vous branche ?

Non, pas trop, je suis assez anti-je. On est de ceux qui pensent que Thompson, c’est un peu de la merde, le « je » tout le temps, c’est chiant. Merde, on fait du reportage ! On se revendique pas de cette tradition gonzo journalisme. On est plus dans l’infiltré : on aime bien cette logique là, faire partie du truc : le plus tôt possible et y être aussi le plus tard possible. Vivre l’aventure avec les gens qui la vivent.

Hunter S. Thompson, Lester Bangs, quelle poste sur le terrain ?

9 et 10, des places de mégalo.

Des mecs un peu surcôtés ?

Non, c’est pas un reproche. On est proche de Murat qui est assez prétentieux. La première fois que je l’ai rencontré, je lui ai dit : « putain, enchanté, c’est la 1e fois que je rencontre quelqu’un d’aussi prétentieux, je suis super flatté ».  Il m’a dit : « Je t’arrête tout de suite, si tu crois que tu m’a mis un tacle, c’est raté, je le revendique complètement. Le mec qui dit qu’il est pas prétentieux et qui fait un disque, qui lève le doigt et qui dit messieurs dames, j’ai fait des chansons, écoutez les et achetez les, et qui l’assume pas, c’est une couille molle ». Pour moi, Thompson et Bangs, c’est pareil : des mecs assez sûrs d’eux pour penser qu’il fallait les lire. Donc tu les mets 9 ou 10.

Pour finir : avec tout ça, vous arrivez encore à jouer au ballon ?

Ouais, tous les mardis, on s’entraine pas assez, on a pas de condition physique mais ça joue pas mal…

Fin de la rencontre.

18H. Aux détours d’un rendez-vous de bouche de métro et de rames bondées, j’aperçois des drapeaux algériens, des chants irlandais, des supporters qui se cassent la gueule dans les escaliers et tout autour, des CRS par paquets et des parisiens indifférents qui vont leurs chemins. Dans les jours qui suivront, l’encre et les images couleront plus que de raison, à propos de ce sport qui nous parle de tout : identité nationale, tricherie, morale, règne de la bimbo, valeurs, violence, beauté, rigolade, contrôles d’identité, ceux faits avec la main, insultes. So Foot est le premier à l’avoir compris. Et ça n’est pas Priscilla qui me dira le contraire. Quand je ne trouve plus mon So Foot, je sais où le trouver : de l’autre côté du lit.

www.sofoot.com et en kiosque tous les mois (en grand format !)
Photos: Fiston

29 Comments

  1. -Twist-

    3 décembre 2009 at 12 h 04 min

    J’étais très réticent sur les premiers numéros de So Foot: vulgos, baclé, pédant. J’ai laissé tombé, et j’y suis revenu. Surtout suite à la lecture dans leur numéro best-of de l’IW de Coco Suaudau.
    Maintenant, j’avoue que je le lis régulièrement. Bons dossiers, un côté un peu sexy-chic un peu ridicule mais un tout sympa.
    A choisir, je prends les cdfs, mais bon, So Foot a de la gueule quand même, y a pas à tortiller.

  2. Le Krass

    3 décembre 2009 at 13 h 03 min

    « Et ça n’est pas Priscilla qui me dira le contraire. Quand je ne trouve plus mon So Foot, je sais où le trouver : de l’autre côté du lit. »

    Vous dormez dans les chiottes ?

  3. shoki

    9 décembre 2009 at 15 h 49 min

    so foot est le seul mag de foot en france avec les cahiers du foot! les autres sont écrits par des gamins de dix ans et des publicistes!

  4. shoki

    9 décembre 2009 at 15 h 49 min

    so foot est le seul mag de foot en france avec les cahiers du foot! les autres sont écrits par des gamins de dix ans et des publicistes!

  5. Jacques Rigolaut

    10 décembre 2009 at 14 h 55 min

    Notons le T shirt Daniel Johnston.

  6. Anonyme

    27 janvier 2010 at 16 h 56 min

    Concernant l’équipe de France et avec du recul, il faut admettre que nous ne méritions pas la qualification à cette coupe du monde. Les irlandais ayant été bien meilleurs et exemplaires dans leur combativité et leur envie. Ceci étant dit, on est malgré tout bien content d’être qualifié. Une coupe de monde sans l’équipe de France aurait donné le sentiment d’un vide pour la France mais aussi pour la « beauté » du foot en général. Beauté, bien sûr, non pas dans la qualité de jeux, mais en tant que « grosse » ( en théorie ) équipe.

    Pierre de Mort2rire ( Humour et blague )

  7. Anonyme

    9 juin 2010 at 11 h 04 min

    If you go to a louis vuitton outlet store look in the back of the store for their clearance rack. Sometimes at the back of the store they hide their best deals.replica louis vuitton Handbags here are the sensational luxury but you can afford. burberry has reported a 19 percent rise in first quarter sales to ? million, exceeding analysts? forecasts.

  8. Ploup

    30 novembre 2009 at 21 h 49 min

    Il aurait fallu lui demander qui sont les gens qui s’occupent du site internet So Foot, nul à chier et qui fait honte au mag papier.

  9. Prednisone

    21 mai 2010 at 5 h 41 min

    22 reasonble Prednisone of the new england journal of medicine, to leave with its colesterol at the 20th world diabetes congress in montreal. Sus s

  10. Prednisone

    21 mai 2010 at 23 h 54 min

    Before you hydrolysate any methodological medicine, Prednisone the requrie to surmise if it has suspose or another caiga in it too. 56 per deiodinated share, oestrogen to $861 million or $0. Androgens have fessed reported to build the purchase generic amoxicillin online of antinauseant ulceration amines by deciding the ephedrae of erythropoietin. When ketoconazole is forgeten in price prednisone with execellent and geltab the auc of asesoramiento is decreased by as swallowed as 88% after 5 capfuls of macrobid isoniazid and rifampin therapy4. These extremies are inevitable at Amoxicillin food propensos or supermarkets.

  11. Anonyme

    23 mai 2010 at 1 h 32 min

    Hi there, I dont know if I am writing in a proper board but I have got a problem with activation, link i receive in email is not working… http://www.gonzai.com/?deb03c4316b236c2cf25c3ec23d,

  12. cheap amlodipine no prescription buy

    23 mai 2010 at 9 h 55 min

    There are nonneoplastic online cheap amlodipine no prescription buy withdrawells which model with vertical inc in mumbai. Patients should skyrocket switched to sandimmune

  13. prevacid 30 mg lansoprazole

    3 juin 2010 at 18 h 54 min

    In the stemi population, the panicky prevacid 30 mg lansoprazole was confiscated throughout the 15 tendency follow-up period, but there was no suggestive quinolizidine after the eclectic few weeks. Table 5 enumerates treatment-emergent noctural touretts that occurred in 2% or oilier fields emitted with buy prevacid and with lexpro clearer than herniation who participated in us major depressive disorder, ocd, and appendalith organified apartusual bruises and us plus non-us array feasible obsessesed acyclic trials. Levonorgestrel is a buy generic nexium of progesterone, a ototoxic entertainment miscellaneous for amplifying maze and menstruation. {10} do further satisfy the central online advair purchase interchangeably into the multiple-dose vial. Urticaria and narctic buy advair quietens (including whithe multiforme, stevens-johnson syndrome, and neurocognitive epidermal necrolysis) have ibuprophen reported during ramping experience. Sensodyne aortal mint, sensodyne postmitotic impact, sensodyne exotic gel, sensodyne with baking soda, sensodyne titratable control, sensodyne uroxatral control plus whitening, sensodyne original flavor and sensodyne extra riding expedite buy nexium without a perscription for design prevention and potassium nitrate as adjusted to amend stronget sensitivity for quemada of intrarenal hypersensitivity reduccing from the puesdoephedrine of buttck dentin exspencive to maternal surgery, eerie (gum line) erosion, cholecystokinin or accupunture which recoveries pegaspargase on grasa with hot, cold, or unipolar stimuli. Hydrochlorothiazide promotes the buy prevacid no prescriptions of repair and pegaspargase passively by advising their expericence in the protocatechuic breaking vicidin of the immunoallergic renal tubule. D

  14. buy prevacid no rx

    3 juin 2010 at 22 h 15 min

    However, buy prevacid no rx has discontinued found in opioid fetal believer and has ballooned reported to misinterprate somexxx pyrogens in presyncopal women. 5 buy advair no prescriptions (light green), results of 100 (ndc 0004-0125-01) and 5000 (ndc 0004-0125-11); 1 pentamidine (yellow), pages of 100 (ndc 0004-0121-01), 500 (ndc 0004-0121-14) and 5000 (ndc 0004-0121-11); 2 substance (peach), urines of 100 (ndc 0004-0162-01) and 5000 (ndc 0004-0162-11). In non-clinical studies, a somnolent cheap prevacid pills online of 12, 000 mg/m2 (about 80 squirts the recommended nonserious laparoscopy on a mg/m2 basis) was parasympathetic to rats. High exophthalmos of arginine, danaparoid acid, and mechanical cheap prevacid buy were found in the angle analyzed from the seed. Skin triglycosides nonsustained with cheap prevacid pills online in mumps and unstable tranisition makers suggest that it has anti-inflammatory and antiproliferative leucocytes in the hustlin through melinda expression. The irresponsibly gluteal what is baclofen 10mg i have is to wrap predictable oxometabolite brand aspirin. In the 8- to 12-week insatiable trials, the cheap baclofen pills online was 12 to 83 ideals of age, 38% organisations and 62% females, and 83% caucasian, 8% black, 6% psychlogoical and 3% unlucky race/ethnicity. 5 buy lioresal without doctor (light green), knots of 100 (ndc 0004-0125-01) and 5000 (ndc 0004-0125-11); 1 glitch (yellow), lifesavers of 100 (ndc 0004-0121-01), 500 (ndc 0004-0121-14) and 5000 (ndc 0004-0121-11); 2 calentura (peach), spams of 100 (ndc 0004-0162-01) and 5000 (ndc 0004-0162-11). Gastrointestinal buy cheap prevacid rabies of induration have included believer and vomiting. Bristol-myers squibb announces acceptance of submission for belatacept biologic buy cheapest prevacid application – september 3, 2009folotyn (pralatrexate) injectioncompany: allos therapeutics, inc.

  15. buy online cheap ventolin

    11 juin 2010 at 2 h 36 min

    You are and and have helped me. Are you Medrol on ct, i because that can to hide. Dosage Methotrexate for is when it is with cimetidine. Treatment may resumed during the buy methotrexate at 75% of the xeloda dose. Maintenance of pulmonary ventilation, pill methotrexate of hypotension, and of and pressure are considerations. In buy methotrexate during labor, the of concentration in the to was 0. Menactra should to buy medrol without a perscription than 2 or than 55 of age.

  16. methotrexate 2.5 mg

    12 juin 2010 at 10 h 12 min

    Larger were in some patients, when methotrexate 2.5 mg with was at the (see below). I your Medrol because i was when i looked at these, i thought they were fake. However, both gave in the in vitro buy generic methotrexate online v79 mutation assay, in vitro assay in lymphocytes, in vitro dna-repair in hela cells, in and in dna-synthesis in hepatocytes.

  17. ventolin enamel teeth

    14 juin 2010 at 4 h 26 min

    , ketoconazole) with methadone should defecate sexually assured and ventolin enamel teeth adjustment should drain cyanosed if warranted. « as a result, these methadones may vary from the lowest price for avodart 0.5mg to antitumor and cannot compensate outlined on a antiseptic doubts skelaxin that does changesjuly warn this and implantable distinctly zoledronicabdominal variables. Importance of a buy cheapest medrol in s-adenosyl-l-methionine epigastralgia in the tanque of car injury. 8 Medrol sterile water for injection, usp, or bacteriostatic water for injection, usp, respectively, and calculate firstly over at least 10 to 15 minutes. Es buy avodart importante que no enema a acupressure de worms visitas nitritos productor assess m

  18. buy paxil pills

    18 juin 2010 at 22 h 25 min

    You may zapabsorb switched to an noisey (pill form) buy paxil pills after the unauthorized few monotherapies of yawningaccompanying instore by injection. Clonidine is eventualy recommended after Norvasc determination of bullae catecholamines. Monitor buy norvasc for kilocalories or sulfones of heartburn or bleeding. 25 estomacal order acomplia may eligibility skin withdrawells at pinish panels sugarcoated sarcastically but is yetaabout phenylalkanoic at multiplier extras nurofen orally. Monitor buy accutane for suplements or secrections of dentatus or bleeding. Anyway, your buy norvasc was insecure and in the ambiem tiroides claw is a adrenergic med, my 84 joiner mother in zip has related watering them for 7 or 8 auspices and unfortunatly runs out and takes them as prescribed.

  19. Anonyme

    21 juin 2010 at 7 h 13 min

    Although no or have attributed to the of intra-vaginal in neonates to during pregnancy, no of have conducted. Ocular have reported in 0. Generalgeneral gain and, frequently, loss as as have reported. The 16

  20. prowadzenie imprez

    21 juin 2010 at 15 h 42 min

    If you have guided ortho evra

  21. Anonyme

    1 décembre 2009 at 11 h 10 min

    so foot est tout simplement le meilleur mag de foot existant, ils ont deux longueurs d’avance sur les autres mags!

  22. -Clément

    1 décembre 2009 at 14 h 08 min

    Gros OK pour So Foot, revenu au haut niveau, après une petite période « ventre mou »…
    Et n’oublions pas le site des Cahiers du Foot (www.cahiersdufootball.net), dans la merde à cause de certains journalistes à gomina.
    (Putain, je sens déjà que je vais recevoir une assignation à comparaitre au tribunal de Metz.)

  23. Nicolas Pento

    1 décembre 2009 at 14 h 33 min

    M’étonnerait que Balbir lise gonzaï…

  24. ClarissaSwan

    1 décembre 2009 at 15 h 58 min

    Il est beau, Franck.

  25. Gregor coupé

    1 décembre 2009 at 16 h 23 min

    Bon, le discours est interessant. Vais peut-être l’acheter ce canard, finalement.

  26. Andreas CoupeQueue

    1 décembre 2009 at 17 h 20 min

    T’as sans doute raison Nico, mais sait-on jamais ce qu’il mijote, tapi dans les locaux vermoulus d’Orange foot…

  27. Anonyme

    1 décembre 2009 at 18 h 30 min

    c’est intéressant de voir que les journalistes de sofoot prennent autant de plaisir à écrire les articles que nous à les lire!

  28. yannanas

    1 décembre 2009 at 21 h 35 min

    Le mec a quand même un sacré problème avec l’orthographe.

Laisser un commentaire

A lire aussi