Connect
To Top

 »LE TEMPS RETROUVÉ », UN FILM DE STEVEN SEAGAL

Annoncé depuis plusieurs années, le remake du "Temps retrouvé" de Raul Ruiz est devenu l'un des films maudits d'Hollywood. D'abord confié à Ben Stiller, le projet passe ensuite par les mains de Christopher Nolan puis de Roland Emmerich. Après avoir travaillé plus de trois ans sur le projet, celui-ci fini par jeter l'éponge et c'est Steven Seagal qui reprend finalement le film attendu par des centaines de spécialistes de Marcel Proust.

« C’est peut-être le film qui changera ma carrière confiait en 2008 Roland Emmerich au magazine Variety, nous pensons renouveler la vision traditionnelle de l’œuvre de Proust. Dans notre scénario, Marcel découvre la possibilité de voyager dans le temps grâce à la littérature, pour rester fidèle au roman nous travaillons sur une système de morphisme entre les différentes époques de la vie du narrateur. » Inspiré par son travail sur la franchise Transformer, Emmerich voulait notamment que le film passe d’une époque à une autre par des mutations successives de l’environnement. Le coté de Guermantes et le coté de chez Swann devenaient également deux bases orbitales ennemies. Las, après avoir dépensé plusieurs millions de dollars en pré-production, Emmerich a fini par abandonner son projet. James Cameron co-producteur du film, reconnaît que le projet était trop ambitieux. « La technologie, confie-t-il au magazine Variety, n’est pas encore prête pour l’œuvre de Marcel Proust, actuellement retranscrire avec précision une métaphore nous coûterait plusieurs dizaine de milliers de dollars« . Et c’est ainsi que le projet est confié à Steven Seagal.

Le personnage de Marcel est un vétéran du Vietnam, devenu bassiste dans un groupe de rock psychédélique et dont les souvenirs remontent à la surface lorsqu’il plonge une madeleine dans une tasse de thé.

Grand lecteur de Proust, Steven Seagal passe plusieurs mois à la Bibliothèque Nationale pour étudier les manuscrits de l’écrivain. Soucieux d’éviter les pièges où sont tombé ses prédécesseurs, il cherche un équivalent cinématographique au style proustien. Il revient également aux relations entre les personnages et passe plusieurs mois en casting. Il élabore peu à peu le plan d’un vaste opéra-rock sur le temps. Plusieurs chanteurs sont ainsi présents au casting, dont Elton John qui reprend le rôle du Baron de Charlus ou Miley Cyrus dans celui d’Albertine. Le personnage de Marcel est un vétéran du Vietnam, devenu bassiste dans un groupe de rock psychédélique et dont les souvenirs remontent à la surface lorsqu’il plonge une madeleine dans une tasse de thé. L’utilisation de filtres colorés pour figurer les différentes époques de la vie du narrateur transforme certaines séquences du film en un kaléidoscope psychédélique.

La Twentieth Century Fox inaugure à cette occasion une nouvelle forme de promotion du film en révélant plusieurs clips illustrant les différents tome de l’œuvre Proustienne. Les premières images de La Prisonnière, le clip de Miley Cyrus, annoncent la couleur avec des images particulièrement osées. Steven Seagal s’est voulu rassurant quant au respect de l’œuvre originale: « Je sais que les images du clip de Miley sont un peu subversives, notamment le passage de l’orgie lesbienne, mais soyons honnête, La recherche du temps perdu c’est aussi beaucoup une histoire de cul. » On attend également avec impatience Sodome et Gomorrhe, une nouvelle composition du chanteur Marylin Manson qui incarne le peintre Elstir dans le film.

Un temps pressenti pour jouer le rôle de l’écrivain, Channing Tatum a finalement été écarté du casting et c’est Steven Seagal lui-même qui campe l’écrivain au tournant décisif qui le fera basculer dans l’écriture. L’intrigue fait la part belle aux tourments de la création, notamment grâce à la présence de Neal et Adrian Rayment, les rasta albinos jumeaux du film Matrix et qui incarnent ici les deux frères Goncourt. Multipliant les cocktails-party, Jules et Edmond tentent à tout prix de détourner Marcel de sa vocation d’écrivain. Celui-ci saura pourtant surmonter les obstacles qui s’élèvent entre lui et l’écriture. La fusillade dans la boite de nuit tenue par le Duc de Guermantes et le combat contre Sainte-Beuve sur les falaises de Balbec devraient faire parti des scènes les plus spectaculaires du film.

Laisser un commentaire

A lire aussi