J'aime les concerts. Sauf que je suis un putain d'hyperactif à tendance impossible de suivre un truc plus de 15 minutes d'affilées. Du coup, j'ai trouvé la solution : prendre des photos. Aujourd'hui, reportage animalier avec un duo chevalin, saxophone compris, et gros félins explosifs.

L’international est dans le top 3 des salles avec un éclairage de merde. Le genre qui t’oblige à faire une mise au point manuellement dans le noir. Si un des membres de l’équipe lit ça, même le balayeur, je vous en conjure, faites quelque chose. Je suis pas un chat équipé de vision nocturne, bordel. Comme d’habitude, le son était à chier (blah blah blah). Mais ça collait bien avec l’esprit « allez tous vous faire foutre » de la soirée. Les Tropical Horses, des mecs du genre qui s’en foutent de savoir si quelqu’un les regarde, ont expérimenté un truc : avoir plus d’instruments que de musiciens. Genre pads rythmiques OU guitare. C’est vrai que les deux en même temps, c’est un peu trop. Il y en avait un qui jouait du saxophone. Je me souviens plus si c’était bien. Mais je crois que oui, tout en étant persuadé que je me suis dit ‘chelou’ sur le moment.

J’ai rencontré Nico, le batteur des Tigres du Futur, dans un bar où il est serveur. Il m’a dit qu’il avait un groupe. J’ai oublié cette information comme à chaque fois que quelqu’un te dit qu’il a un groupe. Je l’ai revu, il m’a dit qu’il avait joué à une soirée Gonzaï. J’ai trouvé ça cool. Après 3 mois de passage régulier dans son bar (le Chair de Poule, 11e, à recommander à tout consommateur d’alcool doté d’un minimum de sensibilité musicale), j’ai écouté les Tigres. Et c’était trop bien. Sur scène, c’est fulgurant, une sorte de manifeste cartésien pour le rock psychédélique et instrumental qui aurait tué tous les guitar heroes d’un coup tête (d’ampli).

2 commentaires

  1. Le balayeur de L’Inter t’a entendu (et il est bien d’accord, crois moi ce n’est pas facile de balayer dans le noir…) ! Ceci dit, cette soirée était vraiment géniale.
    Bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.