Pour sa soirée de rentrée, Gonzaï accueille une légende : Terry Riley, père de la musique minimaliste avec Steve Reich et Philip Glass, et qui revisitera ce soir son répertoire au piano en étant accompagné par son fils Gyan Riley. En ouverture, Jonathan Fitoussi & Clemens Hourrière feront planer l’audience sur leurs synthés modulaires et spatiaux.

Pour réserver votre place, c’est par là. 
Et pour remater notre rencontre filmée, c’est en dessous.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.