Pour fêter ses 5 ans, le label strasbourgeois October Tone organise une sauterie à domicile du 25 au 27 octobre. Le tout avec une programmation à l’allure de partouze stylistique de bon goût. Préparez les mouchoirs.  

Aucun texte alternatif disponible.

Fin octobre 2018. Alors que tu tenteras désespérément de choper la petite Magalie de ton TD d’histoire médiévale lors de la soirée d’Halloween organisée par la fac, October Tone embrassera sa demi-décade façon Brejnev-Honecker. Pop, noise ou musique expérimentale fait par/pour des ingénieurs de chez OTIS… Bref, il devrait y en avoir pour tout le monde.

Et comme dans tout anniversaire de label qui se respecte, on a d’abord invité les artistes dudit label, ceux dont on est sûr qu’ils régaleront comme jamais. On pense notamment à Amor Blitz, sorte d’union adultérine entre des textes écrits par un libraire ésotérique et des compos extraites des premiers albums de Pond.

Autres groupes qu’on ne verra jamais en BO d’un meeting En Marche : T/O et sa pop mi-Fantasia 2000, mi-Ariel Pink, le tout composé à l’intérieur d’une goutte d’acide ou la noise de Pauwels, qui risque de relancer la production de sonotones dans la région du Bas-Rhin. Mais l’ultra-favori pour le titre de concert le plus chelou a tout pour être attribué à Hassan K dont l’album revient à bouffer en même temps de la musique traditionnelle iranienne, un émulateur de Nintendo 64 ou encore du surf garage tout droit sorti des 60’. Tout un monde.

Pour le reste de la programmation, on croisera tout d’abord ce bon vieux Guillaume Marietta, le régional de l’étape, qui après ce concert pourra se vanter d’avoir écumé ces 20 dernières années tous les festivals de la région Grand-Est. Et si l’on devait évoquer les fameuses têtes d’affiche, on citerait les Anglais d’Hey Colossus, sorte de Black Angels churchilliens ainsi que les Berlinois trépanés du cerveau de Camera. Sur ces derniers, une légende Gonzaï raconte qu’un des membres serait passé maître dans la peinture au Snickers… Pour ce qui est des Danois de Bleib Modern, ils feront plaisir – s’ils leur arrivent d’en avoir – aux fanatiques des KVB tandis que la pop d’église vocodée de Fun Fun Funeral comblera les nostalgiques du catéchisme. L’October Tone ou quand venir à Strasbourg ne se résume pas à un long chemin de croix dans les allées du marché de Noël.

October Tone Parties, Du 25 au 27 octobre 2018, au Molodoï à Strasbourg – 8€ la journée, 20€ le pass 3 jours. Plus d’infos sur le site officiel.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.