Un frigo vide, un son dégueu et un mec au premier plan déguisé en prêtre qui joue du rock comme si c’était une religion ? Pas de doute, il s’agit bien d’une session calée à l’arrache avec le Reverend Beat-Man, récemment de passage à Paris, au Sonic Protest. Le Suisse gominé en a profité pour nous lâcher une messe improvisée avec un jeune disciple, et c’est exactement comme on pouvait l’imaginer : bordélique. Comme aurait dit Eddy le Quartier : « ça, c’est du rock « !

7 commentaires

    1. les zemmouriens sont pas loin de dire que le rock et la cock sont à la pointe de la civilisation judeochretienne.
      C’est aussi ce que pense El Sueno dans Ghost Recon Wildlands (et les gauchistes qui le servent)

Répondre à truth social Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

partages