Mais comment une bande de quinze guignols parfois analphabètes et souvent avinés arrivent-ils à faire tourner un site internet comme Gonzaï ? Vous vous êtes déjà posé cette question ? Nous aussi… Parce que vu le bordel des conférences de rédaction, c’est un miracle que les papiers arrivent encore jusqu’à vous…

Point d’orgue de ce chaos fondateur des articles du mois, la distribution des disques signe à la fois le réveil des chroniqueurs et la fin des réunions. Si vous êtes musicien/manager/cousin d’un bassiste/groupie/commercial chez Universal, ça sera également l’occasion de découvrir comment on traite les groupes au sein d’une rédaction.


LES CON(F)S DE GONZAÏ ::: On va peut-être en parler..

2 commentaires

  1. ça m’étonne qu’il n’y ait pas plus de réactions sur cette intrusion marrante dans la vie de la rédac de Gonzaï. Moi qui ai vécu la même chose pour un site de musique classique, ça me rappelle de beaux moments de rigolade. On est tous pareils après tout … je n’ai pas la super pêche en ce moment, dès que je vais mieux, je viens, ça donne vraiment envie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.