Holy shit, le Tarn. Je n’aurais jamais cru y mettre les pieds autrement que par ordonnance judiciaire. Le tour de force des Requins Marteaux n’est pas tant d’y avoir lancé un festival de BD branché qui a su digérer son Crumb et son Métal Hurlant, mais bien d’être nés dans le Tarn. Et d’y avoir survécu depuis 20 ans. Festival Rétine, 11ème édition, me voilà.

Quatre jours de notes, dérushées by night sur le lit d’un couvent (véridique) et envoyées à un dessinateur aveugle (par son absence). Rien que ça méritait le déplacement. Le reste, si je dois le résumer, me revient comme une suite d’images. Lignes claires sur le nuage d’encre de ma mémoire… Des murs de briques. Felder traînant sa chapka comme une seconde moustache (hyper voyante). Une vie de tatoué avec Besseron. Une limousine garée devant une charcuterie. Guillomit, ou le gore-cul pour enfants geeks. L’intrigante waffen-moustache de Martès Bathori. Une éditrice marseillaise de Même Pas Mal qui se ballade en pyjama et pied nus. Tea for two siffflé dans les douches (c’est vrai que l’endroit a des airs de Grande Vadrouille). Un tournoi de babyfoot sous les planches du FC Ferraille de Bouzard. Un pont de brique. Aude Picault qui dessine mieux les comtesses lubriques que Sophia Chipolatta ne les filme. Un Shaun Ryder trisomique. Des expos de chibres partout chez Frémok et Le Dernier Cri, des cramouilles aussi (boys, secouez-vous la nouille mais n’en faites plus une fixette). Pakito Bolino qui renverse pas mal. Le ‘Jour de Fête’ en vrai de vrai avec Nuggets et Where the action is au-dessus du barman. Un DJ set de Luz torse nu, froc à mi-cuisses, balançant Deliverance sous popper’s. Et encore de la brique.

Fiouuu. Guerse et Pichelin peuvent être fiers : leur bébé a foutûment grandi. Il n’y a qu’à voir à quelle heure il se couche le soir, le rejeton…

http://www.lesrequinsmarteaux.org/
Illustration: Maadiar


16 commentaires

  1. Ben, le supermarché Feraille c’est pour vendre des produits estampillés “cool” Requin Marteaux, et voila, quoi tas pas ta boite de conserve Feraille chez toi, dans ton appart rock and roll coool avec les mille milliard d’objets coool que tu y entasse ? Whouo tes pas coool !

  2. Je connais pas plus consommateurs que les rock and rolleux, han je machète 15 disques et 20 tee shirts, han tas vu ma collec de BD, regarde à mes objets chinés en brocante ! Le rockeur stylé allonge les billets à longueur de journée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares