Crédit de cette superbe photo : Tessa Namias

Antonio Beltran, le claviériste du Villejuif Underground, vient de sortir un mini-EP et un nouveau clip pour son projet solo, Danse avec les shlags : Moteur CDI. Le son idéal pour faire péter les caissons de basse de sa Mercedes à la fin du confinement.

A cause de ce satané virus, le temps où l’on pouvait foncer librement sur le bitume, ou même niquer la batterie de sa caisse en restant stationné un peu trop longtemps à écouter de la musique, paraît bien lointain. Dieu soit loué, la Libération approche – plus ou moins – et Antonio Beltran ressort son synthé avec le clip de Moteur CDI, pour son projet Danse avec les shlags. Une vidéo conçue 100 % solo au cours de son confinement parisien (tout comme le morceau), où l’on peut admirer sa tronche et sa moustache en semi-transparence sur des cylindres allemands en rotation.

Si le titre rend hommage aux moteurs à injection directe des Merco, la chanson est surtout l’occasion pour le membre du Villejuif Underground, éloigné de sa copine, d’échapper à la solitude : “L’odeur du diesel rend complètement fou, je trouve, et c’est un peu comme son odeur à elle. Je crois que je regardais des vidéos de voitures et je me suis mis à chanter direct Moteur CDI, sans savoir pourquoi.” Double-bonne nouvelle : en plus du clip, Danse avec les shlags sort aussi un mini-EP éponyme. Parfait pour se préparer à rouler à plein régime sans ces putains d’attestations, et rejoindre enfin les gens qu’on aime (mais aussi ceux qu’on déteste, histoire d’aller leur cracher à la gueule – en respectant ceci dit dans la mesure du possible les gestes barrière).

Danse avec les shlags // éponyme // sortie le 8 mai

https://1epparjourrecords.bandcamp.com/album/ep-8
https://soundcloud.com/danseaveclesshlags

 

 

 

 

 

 

 

Pierre de Baudouin

2 commentaires

Répondre à Méffie La Douce Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares