La Bande Dessinée...

Avant d’être un prétexte de démocratisation culturelle, la BD nous contait de belles histoires faites de super

La Bande Dessinée…

Avant d’être un prétexte de démocratisation culturelle, la BD nous contait de belles histoires faites de superhéros, de gros nibards, des monstres, d’onomatopées et de chats qui baisent des corbeaux.

Remember les investigations prolifiques de Mister Deluxe et la mise en lumière de génies du genre comme Jodorowsky (le père de l’Incal) ou encore de Vaughn Bodé.

Mais comme rien n’est fini, Gonzaï s’enduit une nouvelle fois les mains de cambouis bon marché et déterre les perles oubliées de la BD passées ou actuelles. Tout en prenant soin d’enterrer le petit Nicolas. Celui de Sempé, hein? Pas de politique sur ce site: nous sommes la Suisse des médias subjectivistes…

 

http://archives.gonzai.com/jodorowsky-rencontre-au-sommet-de-la-montagne/

http://archives.gonzai.com/vaughn-bode-cartoon-guru/

http://archives.gonzai.com/deluxe-presents-les-petits-mickeys-qui-n%e2%80%99ont-pas-peur-des-gros/

http://archives.gonzai.com/fletcher-hanks-je-detruirai-toutes-les-planetes-civilisees/

http://www.gonzai.com/content/watchmen-comme-vous-et-moi-surtout-moi

http://archives.gonzai.com/serge-clerc-retour-du-dessinateur-espion/

http://www.gonzai.com/content/rocknroll-life-sur-la-d%C3%A9route

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.