Connect
To Top

Da ! Heard It Records s’offre un film DIY de 26 minutes

Pour ses dix ans, le label regroupant tous les nerdos de France raconte sa propre histoire dans un court-métrage à regarder comme un mode d’emploi assez conforme à l’idée qu’on se fait du Do It Yourself années 2010.

En regardant le documentaire Netlabel & Culture Libre, vous aurez peut-être comme nous l’impression de découvrir un monde dont vous ne soupçonniez jusque-là pas l’existence, et où des trentenaires aux physiques tous plus inquiétants les uns que les autres s’évertuent à oublier le monde normal (CDI, cotisations retraite, litière pour le chat) en se réunissant lors de rituels fluorescents où ils éventrent gratuitement des machines (des Dictées Magiques et des GameBoy, surtout).

On pourrait dès lors en conclure que ces Da ! Heard It Records est un collectif de zinzins inadaptés au monde moderne – tous les disques sont en téléchargement gratuit – alors que c’est finalement l’inverse ; chacune des sorties étant l’occasion de constater à quel point Bozoo, le patron du label, est un mercenaire du chiptune et les groupes signés (Infecticide, Eat Rabbit, Sidabitball, etc) une alternative miraculeuse à la « musique normale », à la fois mercantile, classique, bref, chiante. Cette bonne bande de tarés ayant compris que le DIY, au quotidien, est à peu près aussi sexy qu’écouter Taylor Swift au réveil, le documentaire réalisé par Max Parasite vous permettra d’oublier deux secondes tous les chanteurs interchangeables Uniqlo et vous y croiserez des Allemands déguisés en robots, des artistes fringués comme des bites de l’espace et presque autant de gens dans la marge qui espèrent un jour pouvoir composer de « la coldwave au biniou ».

Pas sûr que le terme « punk » colle finalement à la démarche du label Da ! Heard It Records, on aurait davantage pensé à « psychiatrique » pour qualifier les dix premières années d’activité. Évidemment, tout le monde sait que les vrais fous sont enfermés à l’extérieur. Et pendant ce temps, ce collectif continue de faire un boucan à l’intérieur de la clinique du bizarre. Pitié, que personne ne leur donne de médicaments !

http://www.daheardit-records.net

Laisser un commentaire

A lire aussi