Le timing était presque parfait : Buddy Records publie sa compile de rentrée, deux mois seulement après la rentrée scolaire ! Et offre un aperçu de ce qui se fait de mieux dans la « nouvelle école du rock ».

C’est une ode à l’école oui, mais à l’école buissonnière. Les rangs sont serrés, comme pour un exercice martial plutôt qu’une photo de classe. Les élèves sniffent de la colle, jouent au flipper, et se pelotent dans les chiottes : on se croirait dans les années 70 ou dans un film de Klapisch. En 2018, dans les collèges de France et de Navarre, on écoute bien plus Koba la D que Ty Segall… Mais le rock n’est pas mort, dit-on. Il survit, tant bien que mal, dans les musées, les EHPAD, et dans quelques rades en dehors des radars des préfectures zélées.

Le label Buddy Records offre aux grabataires une cure de jouvence avec une quinzaine de morceaux de belle facture. Au programme : bonnets d’âne et guitares saturées. Les groupes, eux, viennent d’un peu partout, ce qui donne à la playlist des allures d’auberge de jeunesse : on y croise des Danois, des Allemands, des Suédois, des Québécois, des Français qui chantent la langue de Molière, celle de Shakespeare ou celle de Cervantes…

Au rayon des découvertes, on distribuera quelques bons points aux Hollandais de Lewsberg, héritiers des Modern Lovers et des Feelies, pour leur très sarcastique morceau Non Fiction Writer. Leur passage à Paris, le 27 octobre, à La Pointe Lafayette, en compagnie d’Entracte Twist et Sex Sux, eux aussi présents sur la compile, devrait ravir vos esgourdes. Mention plus qu’honorable également pour Lassie, originaire de Leipzig, qui signe un morceau inaugural spécialement pensé pour la baston. On n’oubliera pas de mentionner le morceau 100% débilos Objectifs et compétences du grenoblois Yves Bernard, le nouveau morceau préféré de Jean-Michel Blanquer, qui s’approprie le jargon fumeux de l’Éducation Nationale. Pour nous, ce sera les félicitations du jury. Mention plus qu’honorable pour Belmont Witch et Structures (à recommander aux fans de Frustration et de Rendez-Vous). Pour les autres, il faudra faire ses preuves à l’examen.

La compilation est disponible (en digital) à prix libre sur le Bandcamp du label : https://buddyrecords.bandcamp.com/album/buddy-5-youpi-cest-la-rentr-e

Vous pouvez aussi consulter leur site pour en savoir plus sur les différents projets présents sur la compilation.

1 commentaire

  1. oui oui oui mais j’ecoute le film fever de raphaël Neal avec cette compil en bande son envoyez la au 18 rue contrescarpe du square carpeaux & là SUURPRISE ( ? )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares