L’électron libre de la Triple Alliance de l’Est est de retour avec son projet techno (un peu) crade baptisé ASS. Un album, prévu sur Le Syndicat des Scorpions, sortira cet automne.

« Carabine sous le menton comme Patrick Dewaere ». Avec ces douces paroles, et il n’y en a pas beaucoup sur ce disque, Luca Retraite, alias ASS (et alias Ventre de Biche) veut vous bercer dans un cauchemar éveillé.

Tout au long de l’album, intitulé « La Mort en vue subjective », le Français, fidèle à sa passion pour le glauque, donne envie de rester au fin fond de son lit sans jamais vouloir en sortir. Celui qui respire la joie de vivre vient ici vous rappeler que tout va mal dans ce monde, et que, ô grand jamais, on n’arrivera à s’en sortir. (Elle lit en moi comme dans un livre ouvert). Cette manière de narrer le quotidien, à la fois honnête et rempli de désespoir, offre une vision « juste » de la vie. Car on pense tous, à tort, que l’on mérite mieux sans forcément faire les efforts nécessaires qui vont avec. Tout ça à cause, souvent, d’une trop haute estime de soi.

Rien de tout ça avec ASS, qui mêle ses angoisses à sa musique pour en tirer le meilleur du pire, soit avec des instrumentales décapantes (Dans ses yeux le niagara, Crachent au visage), soit en s’inspirant de PNL qui auraient trouvé les portes de l’enfer (Nos sangs mêlés) ou en retrouvant ses vieux synthés défoncés (Chiens de race, La mort en vue subjective). La manière importe peu : l’essentiel se trouve dans cette phrase : « Le gigot dominical sera servi saignant. »

ASS sera à Bordeaux le 28 septembre au VOID pour une soirée Pilori avec Assassani, Le Prince Harry et Valesjka Valcav. Plus d’infos par ici.

12 commentaires

  1. ii sort kamp du trou ? resp du ‘fAn’ lacau_niqué! a la faim de mes règles jasper!!!!!! ah ah ah! bien trolley band_wagon!!! j’aime çà!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares