On a tendance à l’oublier, mais avant de devenir l’instrument préféré des fans de Dire Straits, le saxophone fut la fusée d’astronautes en peau de bête; le plus célèbre d’entre eux étant peut-être Pharoah Sanders, l’homme de toutes les mystiques, grand-père spirituel de Kamasi Washington. Presque soixante après ses débuts, quatre-vingt depuis son arrivée sur terre, le réalisateur Aurélien Bernard lui dédie 6 minutes planantes pour honorer cette carrière à travers les nuages. Et comme avec la musique du principal intéressé, ça se passe de commentaires.

Faisons-en deux, tout de même : le mini-film Pharoah / Fall est raconté par la musicienne Charlotte Dos Santos, à qui l’on doit l’un des plus beaux morceaux de 2019 (à écouter plus bas). Et après presque quinze ans de sourdine, Pharoah Sanders semble avoir prévu de revenir sur terre avec un album en duo avec Floating Points, et enregistré avec le légendaire London Symphony Orchestra. Au programme, une seule piste de 46 minutes découpée en tranches d’improvisations. Sortie prévue le 26 mars chez Luaka Bop, label de David Byrne.

Le mini-film artistique d’Aurélien Bernard est à découvrir ci-dessous. Enlevez les mains du clavier, respirez un peu.

  •  
    157
    Partages
  • 157
  •  
  •  

2 commentaires

  1. Le plus connus? Et Charlie Parker, Coltrane ou Rollins c’est du Pipo leurs Bignou? Sans parler de la bête noire de Gerard love le Captain Beefheart Himself ou même de Lester bang…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.