Melaine Dalibert, un pianiste qu’il est bien pour ceux qui aiment le piano

Que vaut la parole d’un pianiste français dans la quarantaine dans un monde algorithmique où tout se mélange, dans lequel Kanye West peut sampler sans rire King Crimson et où le rap, bon comme mauvais, invisibilise ce qui s’apparente désormais à des sous-genres ringardisés ? C’est à cette question que Mélaine Dalibert répond, sans mots, avec son premier disque chez Ici d’Ailleurs. Seul bémol : il faudra s’armer de patience ; « Shimmering » dure plus longtemps qu’une séance chez le coiffeur.
Lire l'Article
Lire l'Article

« Méridiens », nouvel album d’un Chapelier fou fou fou

Au moment de ranger tous les musiciens dits « électroniques » dans un grand coffre à jouets, on se demande bien où seront placés les disques de Chapelier Fou. Dans la lignée de « Muance » paru en 2017, le messin contre-attaque ces jours-ci avec « Méridiens », où il prend encore une fois de court la concurrence, trop occupée à tripoter les boutons pour écouter le son des machines.
Lire l'Article
La playmate du mois