Et ils braillent dans le tube tant qu’il peuvent “ des nouveautés ! Nous voulons des nouveautés ! ! ”. Du rock ! Des punks ! Les inconnus de la cave d’en face ! Du sans lactose hein, du vrai ! Faut que ça saigne mon vieux, on les aura les hérétiques, la tête au bout de la fourche ! Eh bien, rien du tout. Tout le contraire même. Cette fois-ci la Radio Gonzaï team lustre ses côtes de porc faciales à coup de bave luisante tirée du pot, enfile la gourmette, se met illico en piste et s’imagine clubbard sapé, laissant finalement la nuit faire son métier…

Deux titres seulement dépassent les années 80 et encore, dans les slows, parce qu’il y en a et qu’on a cru bon ici de se fendre d’une reconstitution historique : le mythe de ces clubs tellement haïs mais pourtant largement fréquentés, irrémédiablement sujets à caution dès qu’il est question de musique, laquelle suivrait une pente dûment savonnée depuis des lustres. Encore faudrait-il savoir danser. Ou alors, trop occupés à nurser leur méfiance dans un coin du balcon, certains n’auront même pas ressenti le besoin de se dégourdir les membres au milieu des autres, préférant chopper la berlue quand cette frénésie jubilatoire leur tombera sur le groin, provoquée par un Foot-Stompin Music – Bohannon 1975 – une nuit de liesse. Poussé au fond de ses retranchements, le spectateur incrédule entend rebondir à volume d’homme cet assommoir caoutchouteux, implacable, mégalomane et vicelard, ingénieusement conçu dans le seul but de transformer n’importe qui d’entre nous en parfait arc électrique. Let’s dance !

RADIO GONZAI #4 : Clubbing, émission du 30 mai (Part 1) by Gonzai

12 commentaires

  1. Le final sur son lit d’explications historico-personnelles est tout simplement à tomber : keep on rockin’ your baby, radio gonzai.

  2. Playlist démentielle! Un truc énorme également : le morceau « Maahnt », par Magma, sur leur album de 1978. Personnellement, dans le genre groove qui tue et kick de la mort, j’ai pour l’instant pas entendu mieux.

  3. bravo les mecs elle est bien bonne
    cher Syd on reparlera de Bowie parce que faut pas pousser mémé dans les orties non plus ( il y a qqs albums que j’aime avec passion mais je trouve le propos un poil disproportionné, vous vous emportez mon cher)

    le discours final de Sam est simplement classieux, je ne peux que m’agenouiller devant un tel lyrisme

    j’aime beaucoup quand on voit des mecs sortir du bois avec de tubes funky disco et pour tout dire je n’ai jamais trop souscrit à ça, sauf exception après 72/73 c’est un peu compliqué niveau blackerie, faut quand même rester un peu sobre en musique et là c’est le grand déballage

    en fait je suis encore plus réac que vous ah ah
    quand je pousse de la galette pour faire guincher je suis plus contours que KC et son putain de sunshine band.

  4. Serlach : ah sur Bowie, je suis sans limites, je reconnais. Je peux défendre des trucs ignobles… EN même temps, j’ai toujours compris les gens qui n’étaient pas fan de Bowie, je vois ce qui peut coincer.

    Tu nous double par la droite !!

  5. Personne n’évoque ce Happy Mondays qui meuble joliment l’avant dernier speech ? Pourtant monstre de clubbing et de groove s’il en est.

  6. Hep, pour le Mondays, on voulait le mettre, mais faute de place… On aurait pu tout aussi bien faire 8h d’émission hein, pas que ça me gène, mais dans ce cas, ça s’appelle un club, un vrai.
    Quant à Magma, c’est sans doute adéquat pour faire peur aux filles, dégoûter les enfants de la musique – et inversement – mais dans une boite… Au secours !

  7. C’est vrai qu’avec Magma ça passe où ça casse…
    Après, faut voir! Si tu compares le morceau cité avec des trucs de Funkadelic et de Parliament, tu y verras peut-être des connexions…
    Et si t’arrives pas à bouger ton cul sur ce morceau-là, alors laisses tomber mec!
    Mais c’est sûr que plus généralement, Magma en club, c’est peut-être pas le moyen le plus sûr pour emballer, effectivement.

  8. « Comin’ round the mountain », par Funkadelic, bordel! Mais tu fous le feu avec ça! Le pauvre Bowie à côté a plus qu’à rentrer chez lui se refaire le nez!

Répondre à Syd C Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.