L’album “Mute” des Catchers a – déjà – 25 ans. Pour l’occasion, l’ancien leader du groupe Dale Grundle lance un crowfunding pour une réédition vinyle deluxe.

Ce n’est pas forcément une bonne nouvelle d’entendre que les disques écoutés étant adolescent fêtent leurs 25 ans. Et au milieu des Crooked Rain, Crooked Rain ou autre Definitly Maybe, il y a le premier album des Catchers, un Mute sorti chez Setanta qui avait même un peu disparu des mémoires, il faut bien l’avouer.

Pourtant, les quatre Irlandais avaient marqué cette année 1994 post grungo-shoegaze et pré brit-pop. Et ils étaient exactement dans le créneau avec cette pop qui sent très fort les 90’s en alternant guitare carillonante à la Johnny Marr, passages plus noisy à la Ride et quelques envolées dub comme ça se faisait alors. Si tout n’a pas forcément super bien vieilli, la qualité des compositions de Dale Grundle et sa bande reste évidente, ce qui leur avait d’ailleurs valu de faire partie des protégés de Bernard Lenoir.

Leur deuxième album de 1998, passé totalement inaperçu, avait fini d’enterrer un groupe qui avait vu Oasis ou leurs voisins des Cranberries rafler le magot entretemps. 25 ans plus tard, Grundle vient de lancer un crowdfunding pour une réédition opulente de l’objet avec vinyle, bootlegs, tote bag, préface de JD Beauvallet et tout le bordel… Pour les nostalgiques et les autres, c’est ici.

8 commentaires

  1. pour ouvrir un disquaire qui tiens la route il faut minimum 100000 euros , raboule l’oseille cher il passe son vinyl a travers les rayons de sa bleue quel andouille! lol 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.