Drame du confinement : des parents ont enregistré la vie de leur fœtus dans le ventre de la mère pour en faire un disque d’ambient chez Sacred Bones Records.  

Déjà à la mode avant d’être née, la petite Luca Yupanqui publiera le 2 avril un album d’ambient appelé « Sounds of the Unborn ». A l’origine de ce projet, la mère Elizabeth Hart (bassiste chez Psychic Ills) et le père Ivan Diaz Mathé (qui officie chez Lee « Scratch » Perry ») ont profité de la grossesse de la première citée pour enregistrer les mouvements et les sons de leur futur enfant directement sur le ventre de la mère via une certaine Biosonic Midi Technology afin d’offrir « l’expression d’une vie encore à l’état cosmique » comme le formule le communiqué de presse.

Branchée sur les synthés du papa, la musique de cette vie encore en confection a ensuite été restituée le plus fidèlement possible et mixée par le couple devant l’enfant alors né qui aurait donné l’impression de reconnaitre ces sonorités. Un premier extrait V4.3 Pt.2 tout à fait écoutable est déjà disponible pour une sorte de drone dans un trip new-age pouvant rappeler de la techno minimale. En termes de précocité, les Jackson 5 sont battus à plate couture en attendant l’album qui sortira chez le très respectable label de Brooklyn Sacred Bone Records (John Carpenter, Amen Dunes, Moon Duo…).

Luca Yupanqui // Sounds of the Unborn // Sacred Bones Records

  • 139
    Partages

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.