Vous nous auriez posé la question voilà un an, on n’aurait pas donné cher de sa peau, tant Ben Shemie semblait un peu perdu dans ses tripatouillages en solo, loin du groupe qui l’a fait connaître (Suuns). Et puis le confinement est passé par là, et le Canadien s’est payé un TB-303, un modèle de synthé séquenceur du début des années 80. Le résultat se nomme logiquement « 303 Diary », avec un premier extrait en écoute bien plus intéressant que tout ce qu’il a produit depuis plusieurs années.

Finalement, confinements et Covid-19 ont fait du bien à quelques musiciens. Coincé comme tout le monde à domicile, Ben Shemie a passé une partie de l’an 2020 à tourner sur lui-même (comme un soleil, donc, cf le titre de ce papier pas hyper inspiré mais bon, on fait ce qu’on peut « en ces temps difficiles pour la musique »). Parmi les petites idées du quotidien pour en sortir, le leader de Suuns craque finalement sur la TB-303, un synthé Roland qui lui permettra – il ne le sait pas encore – de concilier le meilleur du groupe dont il s’est un peu échappé et de ses essais solo chez Hands In The Dark.

« 303 Diary » raconte donc, comme son nom l’indique, un voyage en solitaire dans un monde où plus rien ne bouge. « J’étais la plupart du temps dans mon appartement avec ma copine explique-t-il, luttant pour rester motivé et ne pas perdre la foi. Loin de Montréal, de mes amis les plus proches, de ma famille et de mon groupe. J’ai décidé d’acheter un synthétiseur 303, ce dont j’ai toujours rêvé. C’est l’un des séquenceurs les plus emblématiques de tous les temps, il apparait sur certains de mes morceaux préférés et constitue l’épine dorsale de la musique acid, de la scène techno de Detroit (ma préférée) et de certains des jams étranges d’Aphex Twin qui ont été ma première introduction à la musique électronique« .

Et ainsi donc, pour la première fois depuis très longtemps, les bidouillages de Shemie rencontrent une espèce de colonne vertébrale qu’on appelle la mélodie façon Silver Apples. De quoi redonner un peu d’espoir et d’inspiration pour la suite, certainement d’abord avec l’EP à paraitre, puis plus tard avec un début de discographie solide en solo. Quant à Suuns, le vaisseau semble désormais perdu dans l’espace.

Ben Shemie // EP 303 Diary // Sortie le 29 mars chez NAHAL Recordings 
https://benshemie.bandcamp.com/track/didem

  • 267
    Partages

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.