Ils sont sympas dans la vraie vie mais quand on écoute leur musique on a l’impression que les Rouennais de Servo passent leurs longues journées d’hiver à traîner dans des cimetières en buvant des pintes de sang. Et bien figurez-vous qu’ils ont mis un peu d’eau dans leur sang en dévoilant avec leur dernier clip une face un peu cachée de leur personnalité, plus solaire, moins austère, qui colle parfaitement à l’entrée toute récente de Vénus en Sagittaire. Voici donc Soon.

Le groupe excelle habituellement dans un registre psychédélique plutôt lugubre, clairement pas psychédebile ni totalement stoner, un peu cold wave mais pas cliché, bref un peu inclassable et résolument noir. En même temps, faire de la musique de gothiques à Rouen, ça se tient… Leur musique est lourde et froide comme un camion frigorifique : c’est du rock de fossoyeurs qui se complaît dans les atmosphères les plus ténébreuses. Pas là pour faire dans la dentelle, Servo entrelace rythmiques lourdes et voix caverneuses.

On reconnaît le côté très binaire et très lourd des rythmiques de Servo qui fait qu’on se retrouve sans trop s’en rendre compte à incliner la tête bêtement avec une régularité métronomique. Mais la voix de fausset des couplets apporte une luminosité inédite et assez captivante : c’est beau, un coldeux qui découvre la lumière du jour. On dirait Ian Curtis en pleine session UV ou le Kevin Parker des bons jours en train de jammer sous kétamine avec Kyuss ou Black Sabbath.

Ne passez pas à côté de ce clip incroyable signé Clothilde Evide, qui débute par une nuée de chauve-souris dans un ciel ensoleillé (je crois que cette image résume assez bien l’atmosphère de ce morceau). Après une petite promenade champêtre, on pénètre pendant le refrain dans une sorte de ménagerie diabolique avec des boucs et d’autres bêtes démoniaques qui rappellent l’esthétique satanico-trimbrée de la série Mr. Pickles. Le morceau en question s’appelle Soon et il figure sur l’album sans fausse note intitulé Alien que le label londonien Fuzz Club a eu la très bonne idée de publier. Car si nos régions ont du talent, on est souvent trop cons pour le garder pour nous.

https://servo1.bandcamp.com/

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares