Il y a un nouveau venu dans la série « fils et fille de ». Antoine Assayas, descendant du journaliste Michka du même nom, brave l’interdit et refuse comme tant d’autres avant lui d’embrasser un autre corps de métier que celui de son paternel. Et alors que le pire aurait pu être à craindre (on se souvient de l’atrocité du groupe Minuit, composé des enfants des Rita Mitsouko), c’est avec étonnement qu’on entend The Return, premier single d’un EP à paraitre début 2022, et dans la veine Moodoid filmé par Alejandro Jodorowsky. Dans un autre genre, une autre salle plutôt, Lulu Gainsbourg s’apprête quant à lui à refaire crier la musique avec un album de talkover électronique. Pas vraiment la même sauce comme disent les cuisinologues.

A relire : notre entretien avec le père, dans la série Profession : rock critic.

 

  • 106
    Partages

6 commentaires

  1. Ça vaut pas Kevin Reed, Philippe Daho ou Jack Lavillier ! Merde!!! Quoi on se réveille là les petits gars. Sans parler de Louis Alizée le fils de la chanteuse ou encore de Jean Jacques facial qui n’est fils de personnes mais qui a un excellent Flow!!! Punaise de punaise on se réveille dans les chaumières avant de tous se crever la gueule ouverte parce que je vous le dis il n’y aura pas de survivant!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.