Connect
To Top

GONZAÏ XV
Lumerians, Eternal Tapestry & Steeple Remove

Sous le saint patronage de Timothy Leary, Gonzaï revient en mai avec une soirée dédiée au psychédélisme garanti 100% coolos. Le vendredi 3 mai à la Maroquinerie, ce sont les californiens de Lumerians qui viendront sonner la messe aux cotés d’Eternal Tapestry et des rouennais de Steeple Remove qui remettront, dixit Johnny, les pendules à leur place.

Sous le saint patronage de Timothy Leary, Gonzaï revient en mai avec une soirée dédiée au psychédélisme garanti 100% coolos. Le vendredi 3 mai à la Maroquinerie, ce sont les californiens de Lumerians qui viendront sonner la messe aux cotés d'Eternal Tapestry et des rouennais de Steeple Remove qui remettront, dixit Johnny, les pendules à leur place.

Pour le lien billetterie, c’est par ici. Et comme toujours, notre tarif spécial jeune (pour les moins de 65 ans) à 10 € en prévente en envoyant un mail à [email protected]

En partenariat avec nos gentils associés : Just Rock, Agnès B, les Balades Sonores et Radio Campus Paris. MD-gonzaiXV--okok

LUMERIANS

Plusieurs hivers après la sortie du « Live at Dunwich » de Giallos Flame chez feu DC Recordings, les californiens de Lumerians apportent la réponse du berger US à la bergère anglaise avec une musique psychédélique qui ferait certainement valser Maggie Thatcher sur sa chaise électrique si elle s’était enfoncé une fusée nucléaire au fin fond du cosmos intérieur.
Après la sortie du formidable « Transmalinnia » en 2011 puis de « Transmissions From Telos: Vol. IV » l’année dernière, Lumerians débarquent à nouveau sur les côtes européennes, avec leur mélange unique de rock psyché tropical, cette fois en faveur de leur nouvel album « The High Frontier ». Attendez-vous à une attaque nucléaire (Kim Jong-Un approves this message)

http://lumerians.com/

ETERNAL TAPESTRY

Très active dans la scène underground expérimentale, la bande de hippy-freaks venue de l’Oregon a longtemps roulé sa bosse (et les cigarettes) avant de finalement signer sur le prestigieux label Thrill Jockey pour leur premier album « Beyond the 4th Door » en 2011, suivi de A « World Out of Time » l’année dernière. Autour de Eternal Tapestry, une constellation de projets parallèles (Tunnels, Jackie-O Motherfucker, Plankton Wat, Edibles) qui donne au cosmos des airs de sapin de Noël.
Puisant dans l’intarrissable réservoir du rock psychédélique des 70’s, le groupe délivre de longues plages instrumentales contemplatives et atmosphériques : improvisations de guitare, pédales d’effet, voix réverbérée, rythmiques vaporeuses. Un voyage dans les méandres de l’introspection. Un peu comme une coloscopie, mais en beaucoup plus planant.

http://thrilljockey.com/thrill/Eternal-Tapestry/

STEEPLE REMOVE

Autant influencés par Ride que Kraftwerk, Can que Throbbing Gristle, Manchester que Berlin, les rouennais de Steeple Remove nous font l’honneur de revenir sur une soirée Gonzaï après plusieurs passages remarqués, dans la fumée cosmique de leurs longs morceaux shoegaze-pop. Longtemps cantonnés au krautrock, Steeple Remove enrichit aujourd’hui sa palette avec des morceaux qui font danser les zombies, bondir les nymphomanes et, comme dirait la Compagnie Créole, chanter les abeilles.
Quelques mois avant la sortie d’un nouveau disque nommé « Position Normal », le groupe viendra rappeler ce soir qu’ils sont les champions français du mur du son. En bref, un groupe vivement conseillé à ceux qui détestent EdBanger.

https://www.facebook.com/SteepleRemoveFR

Laisser un commentaire

A lire aussi