Quand le mec le plus grincheux du circuit avait un truc à dire, il ne prenait pas des pincettes. Andrew et Ben en ont fait l'expérience, en 2010.

Ben Goldwasser et Andrew VanWyngarden ont récemment raconté cette drôle d’histoire dans le podcast radio The Best Show. Pour resituer un peu, le groupe devait en 2010 rencontrer Lou Reed le temps d’un petit déjeuner. Entre deux muffins et un pot de confiture, l’idée était de lui proposer de faire une intervention sur le morceau Lady’s Dada Nightmare qui devait paraître à l’époque sur l’album « Congratulations ». La réponse de Lou Reed, elle, ne se fera pas attendre : « Non, le morceau n’en a pas besoin. Et un petit conseil les gars, virez vos managers, ils ne vous servent à rien ». Brûlant. Certainement comme le café qui devait couler dans la gorge serrée des managers, assis juste à côté du groupe.

Au moins le groupe était content d’avoir eu l’occasion de rencontrer l’ancien membre du Velvet Underground. Histoire d’enfoncer le clou, ils ont également raconté leur seconde rencontre avec lui, au Westminster Dog Show. Sapés comme jamais (chapeau haut-de-forme, veste en velours, écharpe, gants… la totale), les deux américains grilleront à jamais leurs chances de bosser avec Lou qui, de leur propre aveu, “les trouvera complètement ridicules.” Quand ça veut pas, ça veut pas.

Le passage où Andrew raconte l’histoire c’est par ici, à 53 min 40s.
Et pour relire notre interview du groupe, c’est par là

1 commentaire

Répondre à mal-bora-ra Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.