Connu depuis 2015 comme le leader autoproclamé du Villejuif Underground, Nathan Roche est ce exilé australien qui, en plus de parler le français comme Jane Birkin, suit le même parcours que Kevin Ayers et Anton Newcombe. Loin de ses terres, l’Australien vient de sortir un nouveau disque solo (A Break Away »), et il tente de nous en parler face caméra. C’est parti pour 4 minutes lost in translation avec un poète beat avec de la Kronenbourg qui coule dans ses veines.

Pour écouter et acheter « A Break Away », c’est juste en dessous.
https://levillejuifunderground.bandcamp.com/album/a-break-away

3 commentaires

  1. effectivement c’est du Anton Mount Rainier Newcombe.

    chais pas qui c’est le trou de balle qui a dit un jour dans vos colonnes que un mec intelligent il a l’avantage sur un con que lui il peut faire le con.
    non non, vous.. savez pas en fait.
    les enjeufés là, vous savez pas vous comporter comme des fans de johnny.
    à l’âge de quinze ans on vous a donné les clefs pour comprendre et rentrer dans le complot donc non vous savez pas vous comporter en société.
    vous vous pointez dans mon clan Destiny et je vous détecte direct.
    déjà un mec qui a pour pseudo haarp bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

partages