Quand deux fans de Nirvana esseulés décident de se mettre en couple le temps d’une semaine pour faire un bébé ensemble, ça donne un disque plutôt très cool de post-grunge mélancolique, du garage de chambre à écouter seul dans le noir d’une nuit hivernale, avec en bonus le clip le plus chelou de la planète pour bien se mettre dans cette ambiance glacée.

Voici donc pour bien commencer un clip avec radiographie d’un pied défoncé, focale sur des coquillages et un étrange miroir rouge pour regarder sa gueule de mec blasé, le tout dans l’obscurité d’une chambre froide éclairée à la lumière d’une allumette.

Unis par l’amour de Kurt Cobain et de Syd Barrett, Alexis aka Wet Dye Dream et Hugo aka Opinion se sont enfermés une semaine entière dans leur piaule pour pondre « Inside », un disque hommage à ces deux étoiles cramés du rock, entre dissonance de chambre typique de Syd et plainte vocale a la Kurt. Un disque très inspiré par les années 90 qui alterne à l’envie douceur et violence électrique, et même quand c’est violent c’est fait avec amour et douceur, cf la chanson Sweet Violence. Les mélodies puent la nostalgie de l’adolescence, les chansons sont toutes très très lentes et parlent de pilules, de sandwich club et de détestation de soi-même. D’ailleurs Nirvana n’est jamais très loin, en mode calme et triste, d’où ce néologisme prétentieux de post-grunge mélancolique, et c’est en écoute tout de suite maintenant rien que pour vous.

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares