Les retranscriptions de concerts sur disque sont à l’époque ce que les Stones sont au 20ième siècle : un anachronisme. Et c’est peut-être parce que les Suédois de Dungen oeuvrent depuis plus de 20 ans à rebours des modes que la nouvelle qui suit vaut tout de même le détours.

“Live”, puisque c’est son nom, est donc un disque comme on n’en fait plus. On y entendra des gens qui applaudissent, treize morceaux instrumentaux de toute beauté et des parties de guitare donnant l’impression d’écouter Pink Floyd en version frisquette, ou quelque chose qui se rapprocherait du Gong de la grande époque, des parties de sax et de flute sorties des fjords et puis, surtout, quelque chose qu’on appellera faute de mieux, le talent.

Ces 13 pistes aux noms d’alphabet (A1, A2, A3, etc) ont été enregistrées à domicile, à Malmö. Et “Live” permet de répondre très directement à ceux qui se demandent encore à quoi servent les concerts enregistrés. Ceux qui n’ont pas abdiqué ont rendez-vous le 13 mars et patienteront avec la torgnole sonique à découvrir ci-dessous.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Pre-order ”Dungen Live” & Listen to ”B1” through the link in bio.

Une publication partagée par Dungen (@dungen_musik) le

3 commentaires

  1. pourquoi la France a des egouts de chiottes & pas de revolte, hormis au bastringue du coin_coin,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares