Voilà pile 10 ans, les Canadiens de The Besnard Lakes traumatisaient moins d’un millier de Français avec “The Besnard Lakes Are the Roaring Night”, un troisième album étiré comme un chewing-gum où l’on trouvait notamment cette formidable odyssée de 7 minutes nommée Like the Ocean, Like the Innocent Pt. 2: The Innocent. Après ça, le groupe de Jace Lasek s’est un peu perdu sur deux albums, tous deux écoutés d’une oreille distraite. La sortie en janvier prochain de “The Besnard Lakes Are The Last Of The Great Thunderstorm Warnings” semble sonner le retour aux affaires, ainsi que des retrouvailles.

Pour durer, il faut savoir se planter. C’est ce que semble dire en pointillés la bio accompagnant la sortie du futur double album à rallonge des Besnard Lakes, lui qui renoue avec les noms interminables qui ont fait la renommée du groupe (bon courage à ceux qui souhaiteront écrire “The Besnard Lakes Are The Last Of The Great Thunderstorm Warnings” sans copier-coller).

Libérés de leur label historique, Jagjaguwar, après deux albums pas fameux, les Canadiens sont désormais prêts à revoler de leurs propres ailes, au moins aussi haut que la voix de Lasek sur le premier single Raindrops, dédié à Mark Holis de Talk Talk. « Cette chanson et son clip racontent un vol psychédélique à travers l’esprit lorsqu’on est au plus profond d’un état modifié de conscience. La chanson fait référence à la mort de Mark Hollis, de Talk Talk (« Garden of Eden spirited »), et décrit également l’idée d’évolution, déterminante dans l’histoire du jardin d’Eden. ». Voilà pour le préambule.

A l’heure où l’on écrit ces lignes, 4260 personnes (sur la planète, s’entend) ont regardé le clip. Un chiffre un peu dur dur au regard d’une carrière débutée en 2003 et qui traduit assez mal la force et le courage de cette alternative parfaite aux pompiers d’Arcade Fire. A nouvelle décennie, nouveau départ. Oubliées les deux disques et pochettes foirées de 2013 et 2016, “The Besnard Lakes Are The Last Of The Great Thunderstorm Warnings” est un rappel au clairon qui ressemble comme deux gouttes d’eau à la fin d’une trilogie débutée en 2007 avec “The Besnard Lakes are the dark horse”. C’est parfois réconfortant de prendre des nouvelles qu’on n’avait pas vu depuis longtemps

The Besnard Lakes // The Besnard Lakes Are The Last Of The Great Thunderstorm Warnings // Sortie chez Full Time Hobby le 29 janvier 2021

The Besnard Lakes Are The Last of the Great Thunderstorm Warnings | The Besnard Lakes

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares