Vous l’attendiez tous, le voici, le voilà, le clip de l’été bien putassier avec des femmes à moitié nues, des paroles à la con et un beat chaloupé pour faire danser la France entière, des campings aux boites de plage en passant par les clubs de vacances Maeva. Sauf qu’en fait, il s’agit de 22 minutes de surf pop posées sur un plan ultra répétitif de vagues qui déferlent.

Hyperactif notoire, le girondin Thoineau Palis aka Th Da Freak, président d’honneur du collectif Flippin’ Freaks qui secoue les nuits bordelaises et auteur de milliards de chansons, se fait très vite chier. Pour combler le vide et l’ennui, il a déjà empilé une dizaine d’albums et éclusé les territoires du garage, du grunge et du rock nineties. Bien décidé à goûter à toutes les possibilités offertes par l’existence, le voici de retour avec un EP de 22 minutes surf pop enregistrées en à peine deux jours au bord de l’océan Atlantique, dans la plus pure tradition californienne. Expert en marketing, il a aussi prévu le clip qui va avec, à savoir des images ultra répétitives de déferlantes. A n’en pas douter, voici un clip qui va récolter un max’ de likes.

Th Da Freak // Still Freakin’ Out // Disponible gratos ici grâce à Howlin’ Banana Rds

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares