LES DISQUES NEW ROSE
Fais pas ta rosière !

“Well, be-bop-a-lula, she’s my baby – Be-bop-a-lula, I don’t mean maybe – Be-bop-a-lula, she’s my baby – Be-bop-a-lula, I don’t mean maybe – Be-bop-a-lula, she’s my baby love – My baby love, my baby love”. Écrit comme ça, on ne sait pas qui, on ne sait pas quoi. Eh bien, c’est Willie Loco Alexander qui joue le rôle de pilleur en chef, dans sa version déglinguée du fameux standard. On aurait pu en prendre un autre, mais le Bostonien incarne à la perfection la trame générale des New Rose Records. Une fois de plus, mais c’est pas grave, on déjante le rock’n’roll.
Lire l'Article
Partager

KID CREOLE & THE COCONUTS
Gangsta’s paradise

Consensus mou et genoux friables, l’époque n’est pas vraiment favorable au déhanchement des bassins. Pour oublier le temps d’un disque cette prohibition omnisciente, Kid Creole se pose là. Et le nouveau disque du bad boy des parquets, “I wake up screaming”, à la fois salvateur et dispensable, de permettre une interview digressive où le lecteur croisera des big bands, des mafieux et des cocktails renversés. Récit.
Lire l'Article
Partager