WHAT THE FUCK IS THIS SHIT ?
Romain Duris, Bégaudeau et Yussuf Jerusalem

Pour vous (et pour payer mon loyer), je fais un p’tit tour d’horizon de l’actualité. WFS aka la série qu’il faut suivre ! Ces temps-ci, rien entendu (audio), vu (vidéo), lu (folio) qui nique des mères ou juste qui braque des grand-mères. Les sorties, tous supports confondus, n’appellent qu’un seul commentaire : BULLSHIT. M’enfin, quand j’écris dans Gonzaï, j’ai à nouveau 6 piges, des étoiles dans les yeux et l’envie de croquer le cul de Super Nanny, alors on va bien trouver quelque chose à se mettre sous la dent, ne serait-ce que des épinards spirituels, n’est-ce pas, mes cadets ?
Lire l'Article

NUIT GARAGE À MAINS D’ŒUVRES
La saleté au garage

Dans un climat moribond chargé de “je suis programmateur et je fais jouer les mêmes groupes que mes potes dans une salle différente”, le festival Sale et Sauvage avait tout pour être l’évènement rock’n’roll d’Île-de-France. Avec son affiche signée Arrache-toi un œil, sa com’ sorti d’une propal Conforama (“10 groupes sur 4000 m2”) une prog à faire pâlir tous ceux qui portent une veste en jean et des activités liées au DIY, cette soirée du 27 octobre devait percer un trou dans une programmation parisienne où l’on aura trop souvent vu les mêmes groupes sur scène.
Lire l'Article