JONATHAN RICHMAN
Modern Lover

Un mec capable de tenir 5 minutes 55 sur une chanson parlant d’un marchand de glaces à base de « ding ding » et de « wouh wouh » tout en la rendant complètement addictive mérite un hommage encore plus gros que le plus gros des Cornetto. En attendant la Flèche (d’or) le 29 mars prochain, petite carte (d’or) chez Gonzai à Jonathan Richman.
Lire l'Article
Partager

LA MONTE YOUNG
Biographie, par Joseph Ghosn

Dans le grand tombeau du minimalisme, genre musical redécouvert à sa juste valeur dans les 00’s, La Monte Young était jusque là accroché au sarcophage, dernière momie dont les bandelettes collaient encore à la pierre, comme incrustées et nulle intention d’en sortir. L’un des grands mérites de cette courte biographie (62 pages) de Joseph Ghosn, ancienne plume des Inrocks, reste donc de faire la lumière sur la carrière de l’auteur du Black Records et autre The Well-Tuned Piano. Brillant essai.
Lire l'Article
Partager